4 min de lecture Jeux vidéo

"Assassin's Creed Origins" : le nouvel épisode peut-il relancer la saga ?

ÉCLAIRAGE - La licence, quelque peu essoufflée, se doit de retrouver une légitimité auprès des joueurs. Et tout laisse à croire que cette nouvelle itération en Égypte sera celle de la rédemption.

"Assassin's Creed Origins" se déroule en Égypte
"Assassin's Creed Origins" se déroule en Égypte Crédit : Ubisoft
Mélissa Chevreuil

Déjà dix ans que les tueurs encapuchonnées d’Assassin’s Creed s’infiltrent dans nos consoles et ordinateurs. Avec une jolie moyenne d’un épisode principal par an (décliné sur tous les supports, histoire de ne pas faire de jaloux), la saga emblématique d’Ubisoft semblait être arrivée à un point de non-retour en terme de créativité. Et ce sans même citer l’adaptation cinématographique portée par Michael Fassbender, considérée - à juste titre - comme une hérésie. La fin d’une ère ?

Pas de l’avis du puissant éditeur, soucieux de (re)conquérir une frange du public particulièrement lassée. Pour ce faire, les développeurs ont préféré prendre leur temps et concocté un épisode aux petits oignons, promesse d’un véritable retour aux sources. On vous explique pourquoi Assassin’s Creed : Origins, itération en plein cœur de l’Égypte des pharaons, a tout d’une renaissance vidéoludique.

À lire aussi
Luke Skywalker et Del dans "StarWars: Battlefront 2" Star Wars
"Star Wars Battlefront II" : les micro-transactions momentanément retirées du jeu

Aux prémisses du conflit

Il s’agit cette fois-ci d’incarner Bayek, un combattant Medjay issu d'une longue lignée de guerriers protégeant les temples et villes des attaques ennemies. Pour commencer, il serait bon de noter que ce nouveau chapitre est celui de tous les retours, après deux longues années d’interruption. 

Mais aussi de celui des cadres historiques lointains. Exit, la Guerre de Sept Ans, la révolution française ou l’époque victorienne. Assassin’s Creed Origins étant un antépisode à la saga, son histoire prend place avant le tout premier volet, qui, lui, se déroulait à la période de la Troisième croisade. Et se chargera donc d’exposer les prémisses de la guerre secrète entre les Assassins et les Templiers.

Avec ce cru 2017, le joueur se retrouve désormais plongée à l’époque de l’Égypte antique dans un décor de carte postale témoin d’un effort de documentation des plus impressionnants. Si les développeurs ont toujours su s’entourer d’historiens pour constituer une atmosphère la plus fidèle que possible, cet épisode s’affirme particulièrement convaincant. Et à mille lieues des jeux présumés historiques qui se contentent d’accumuler quelques clichés temporels ici et là, afin de témoigner d’une époque.

Tourisme virtuel

Oasis, tombeaux et pyramides à perte de vue… Une imagerie qui fera sans doute rêver plus d’un gameur en mal d’archéologie. Ça tombe plutôt bien : plus que jamais, "l’open world" ("monde ouvert") de l’interface sera à visiter, explorer et utiliser jusqu’à la lie. Si la liberté était, jusqu’ici, un des points faibles de la licence (qui n’a jamais su égaler celle de la saga GTA, pour ne citer qu’un modèle), Assassin’s Creed : Origins promet de rectifier le tir. Et d’exploiter au maximum les capacités de la PS4 Pro et de la Xbone One X afin d’en mettre plein de les mirettes.

Un décor grisant, qui se farfouille à cheval, à la nage ou en volant, une fois transformé en aigle (oui oui). Soit l’assurance d’une ode à l’immersion culturelle et au tourisme virtuel. Une expérience unique. Et, début 2018, pédagogique. En effet, Ubisoft offrira aux détenteurs de cette nouvelle mouture la possibilité de télécharger gratuitement un nouveau mode, The Discovery Tour by Assassin's Creed : Ancient Egypt. Soit des visites guidées interactives, exemptés de toute phase de combat (cela va de soi mais…) au sein de l'Égypte ptolémaïque.

Futur contenu téléchargeable mis à part, il fallait bien habiller toute l’immensité de la carte, afin de la rendre aussi interactive que percutante. Les équipes du jeu auraient ainsi fait en sorte que chaque personnage non jouable (PNJ) dispose de sa propre intelligence artificielle, avec un cycle de vie qui lui est propre. 

Dimension tactique

Aucune partie ne ressemblera à la précédente ou à la suivante, supposant une durée de vie rallongée. D’autant plus que l’infiltration, sève des premiers épisodes, sera remise à l’honneur. Selon les cas de figure, oubliez l’autrefois facile et évidente attaque frontale. Édifices, buissons et hautes herbes seront de nouveau vos meilleures alliées.

Et si ce n’est pas un furieux bouleversement, côté gameplay, les joueurs ne seront pas en reste. Ubisoft n’a cessé de mettre en avant son mode "gladiateur", inaugurant un nouveau système de combat inspiré de Dark Souls. En duel, le joueur devra désormais tenir compte de la position du personnage, tout comme du timing et des armes utilisées. Vous l’aurez compris, les combats seront beaucoup plus tactiques que par le passé. Encore un changement dont on pourrait difficilement se lamenter.

Très largement inspiré de récents succès comme Zelda : Breath of the Wild, Assassin’s Creed : Origins s’annonce hybride, tant il marque à la fois un retour aux sources mais aussi une petite révolution dans l’histoire de la saga. Autrement dit, une renaissance, forte d’un monde ouvert et démesuré, flirtant ouvertement avec le jeu de rôle (dit RPG). A voir si le jeu saura captiver sur la longueur, à l’aide, notamment, de multiples extensions.

>
Assassin’s Creed Origins : Trailer de gameplay " La Naissance de la Confrérie" [OFFICIEL] VF HD
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jeux vidéo Super Assassin's Creed
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790586997
"Assassin's Creed Origins" : le nouvel épisode peut-il relancer la saga ?
"Assassin's Creed Origins" : le nouvel épisode peut-il relancer la saga ?
ÉCLAIRAGE - La licence, quelque peu essoufflée, se doit de retrouver une légitimité auprès des joueurs. Et tout laisse à croire que cette nouvelle itération en Égypte sera celle de la rédemption.
http://www.rtl.fr/culture/super/assassin-s-creed-origins-le-nouvel-episode-peut-il-relancer-la-saga-7790586997
2017-10-23 13:30:00
http://media.rtl.fr/cache/LDmnTDxBQGTFLGWbKpG5eg/330v220-2/online/image/2017/1019/7790587032_ac-news-combat-overview-ncsa-293407.jpg