"Amaluna", le nouveau spectacle du Cirque du Soleil, s'installe à Paris

REPLAY - "Amaluna", c'est 46 artistes sur scène, dont 70% de femmes. Le nouveau spectacle du Cirque du Soleil s'installe au Parc Bagatelle, à partir du 5 novembre.

>
"Amaluna", le nouveau spectacle du Cirque du Soleil, s'installe à Paris Crédit Image : Theo Wargo / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP Crédit Média : RTL

Une idée de sortie : Amaluna, le nouveau spectacle du Cirque du Soleil s'installe au Parc Bagatelle, à Paris, à partir du 5 novembre. Steven Bellery a vu la nouvelle production de la troupe québécoise, à Bruxelles, en avant-première.

Une scène circulaire. D'immenses roseaux s'élèvent vers le chapiteau. Un tissu rouge virevolte dans les airs. Une dizaine d'artistes apparaissent avec leurs bâtons. Cortège coloré. Ambiance tribale. Olivier Fillion-Boutin, porte-parole du spectacle, explique qu'il est inspiré de La Tempête, de Shakespeare. "Nous avons une île peuplée de déesses, dans laquelle la mère de l'île, Prospera, fait appel à la tempête pour amener des naufragés sur l'île", explique-t-il à RTL. "Un des naufragés, Roméo, va tomber amoureux de la fille de Prospera, Miranda. Ils devront prouver leur amour à travers différentes péripéties."

70 % de femmes

Amaluna, c'est 46 artistes sur scène. Dont 70% de femmes. Le spectacle est une ode à la féminité. Tout est poésie et raffinement. On reste - par exemple - bouche-bée devant une artiste qui superpose - les unes aux autres - treize nervures de feuilles de palmier. Ça dure 10 minutes. Chaque empilement fait frissonner le public. On est loin du cirque traditionnel. Mais c'est émouvant. Tout comme un numéro de jonglerie. Les balles tombent du ciel, virevoltent dans les mains d'un saltimbanque. Deux clowns pimentent le tout. "Il y a des personnes qui font des acrobaties à travers des cerceaux, des sangles aériennes, du mât chinois, des barres asymétriques..." explique Virginie Canovas - 33 ans - l'une des Françaises de la troupe.

Sobriété de la scénographie

Amaluna est différent des autres spectacles du Cirque du Soleil, d'abord, par la sobriété de sa scénographie. La scène est épurée. Les décors inexistants. Les maquillages légers. Les lumières chaudes. Et ensuite par la présence - pour la première fois au Cirque du Soleil - d'un bol d'eau sur scène. "Il contient 2.000 litres d'eau et il fait environ 3.000 kilos. Une contorsionniste va s'y exécuter", explique Olivier Fillion-Boutin.

Notre coup de cœur, c'est le numéro de courroies aériennes. Trois filles accrochées à deux câbles qui volent d'un bout à l'autre du chapiteau. Elles frôlent le public dans une chorégraphie programmée par ordinateur. Ca m'a emballé et c'est à voir dans Amaluna, nouvelle production du Cirque du Soleil qui s'installe au Parc Bagatelle, à Paris du 5 novembre au 13 décembre. Les prix ? De 30 à 100€. Un bémol peut-être : les costumes sont affreux.

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780284489
"Amaluna", le nouveau spectacle du Cirque du Soleil, s'installe à Paris
"Amaluna", le nouveau spectacle du Cirque du Soleil, s'installe à Paris
REPLAY - "Amaluna", c'est 46 artistes sur scène, dont 70% de femmes. Le nouveau spectacle du Cirque du Soleil s'installe au Parc Bagatelle, à partir du 5 novembre.
http://www.rtl.fr/culture/musique/amaluna-le-nouveau-spectacle-du-cirque-du-soleil-s-installe-a-paris-7780284489
2015-10-28 09:59:00
http://media.rtl.fr/cache/sMR3RzPwW2RJqIax6gVatA/330v220-2/online/image/2015/1028/7780284712_amaluna-le-nouveau-spectacle-du-cirque-du-soleil.jpg