3 min de lecture Harcèlement

Taylor Swift au tribunal avec le DJ qu'elle accuse d'agression sexuelle

L'interprète de "Shake It Off" assiste au procès à Denver (dans le Colorado) d'un DJ. Elle l'accuse d'agression sexuelle pour des faits remontant en juin 2013.

Taylor Swift a troqué ses habits de lumières le temps d'un procès à Denver, dans le Colorado
Taylor Swift a troqué ses habits de lumières le temps d'un procès à Denver, dans le Colorado Crédit : ATB/WENN.COM/SIPA
ArièleBonte
Arièle Bonte
et AFP

La justice avait enjoint toutes les parties à être présentes pendant la totalité du procès. Si bien que Taylor Swift s'est rendue à Denver dans le Colorado, aux États-Unis, pour neuf jours durant lesquels la chanteuse sera, comme ce lundi 7 août, assise dans la salle d'audience aux côtés de son équipe d'avocats, face à David Mueller, un DJ américain.

Ce dernier est accusé d'avoir attrapé les fesses de Taylor Swit lors d'une brève séance photo avant un concert, le 2 juin 2013. L'animateur, qui nie fermement ces accusations, a été limogé de la radio deux jours plus tard par la radio qui l'employait à Denver.

L'histoire aurait pu s'arrêter là. Mais David Mueller a poursuivi l'interprète de Shake It Off en septembre 2015, affirmant qu'elle aurait dû appeler la police plutôt que ses patrons. Ainsi, le DJ accusait Taylor Swift d'avoir causé sa perte d'emploi et de sources de revenus associées.

À lire aussi
Laetitia Casta au festival de Cannes en 2017 people
Laetitia Casta critique le mouvement #BalanceTonPorc et son "agressivité"

D'après sa plainte, les managers de l'artiste avaient appelé les responsables de la radio pour réclamer l'éviction de l'agresseur présumé au lendemain de la rencontre. Ce dernier s'est défendu d'avoir agressé sexuellement Taylor Swift : il a affirmé que l'auteur des faits était l'un de ses amis qui s'était venté d'avoir eu un geste déplacé à l'encontre de la chanteuse.

En état de détresse

La superstar a contre-attaqué, poursuivant David Mueller en octobre 2015 pour agression sexuelle. Sa plainte souligne qu'elle a "été forcée de commencer un concert d'une heure devant 13.000 fans en étant encore en détresse après avoir été touchée de façon si inappropriée".

L'un des éléments clé devrait être l'examen par le jury d'une photo publiée par TMZ, placée sous scellé depuis : on y voit la musicienne poser entre David Mueller et sa petite-amie. La main du DJ est au niveau du postérieur de la pop-star, sans qu'il soit évident qu'elle le touche.

Sa main "en contact avec le corps" de Taylor Swift

Sur le banc des accusés, le DJ a dû réagir à plusieurs reprises face à ce cliché, rapporte Variety. Racontant sa version des faits devant un jury de 8 personnes, David Mueller a alors expliqué que Taylor Swift s'est comportée "froidement" avec lui, ce qui n'était pas le cas avec sa petite amie et collègue de l'époque, Shannon Melcher, selon lui.

5 personnes se trouvent alors dans la pièce où se déroule la séance photo en plus de Taylor Swift, a-t-il assuré : un photographe, un assistant, un manager et un garde du corps.  Se sentant "invisible" aux yeux de la chanteuse, cette dernière lance alors "Prenons une photo" ou "Et si on prenait une photo" et entraîne Shannon Melcher vers le photographe. 

David Mueller s'avance alors lui aussi vers la pop star et explique très précisément que son bras droit se trouve à ce moment tendu, la paume de sa main fermée, tournée vers le sol.

"Ma main a été en contact avec son corps. J'ai l'impression que c'était la cage thoracique, ou une côte, des côtes", a-t-il expliqué avant d'ajouter que sa main a également été en contact avec celle de Taylor Swift, tout comme son bras et celui de la chanteuse. Mais David Mueller le martèle, il ne l'a pas touchée de façon inappropriée. 

La photo prise, Taylor Swift sert la main de David et Shannon et le couple sort de la pièce, a assuré l'accusé. Quelques instants plus tard, un homme ("un agent de sécurité ?") vient jusqu'à David pour lui montrer la photo tout en l'accusant d'avoir "attrapé" la chanteuse. 

Un "exemple pour les femmes"

L'interprète de Bad Blood ne demande qu'un dollar symbolique et affirme qu'un verdict en sa faveur servirait d'exemple aux autres femmes qui pourraient craindre de poursuivre en justice pour de similaires agressions.

La lauréate de 10 Grammys soutient aussi avoir participé à des milliers d'événements similaires où elle pose avec des personnalités, et qu'elle n'a été touchée qu'une fois de manière indécente, "par Mueller", martèle-t-elle. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Harcèlement Justice Taylor Swift
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789651608
Taylor Swift au tribunal avec le DJ qu'elle accuse d'agression sexuelle
Taylor Swift au tribunal avec le DJ qu'elle accuse d'agression sexuelle
L'interprète de "Shake It Off" assiste au procès à Denver (dans le Colorado) d'un DJ. Elle l'accuse d'agression sexuelle pour des faits remontant en juin 2013.
http://www.rtl.fr/culture/medias-people/taylor-swift-au-tribunal-avec-le-dj-qu-elle-accuse-d-agression-sexuelle-7789651608
2017-08-08 10:38:00
http://media.rtl.fr/cache/ct_SJv0GshSCnsv2qjbDeA/330v220-2/online/image/2017/0808/7789651917_taylor-swift-a-troque-ses-habits-de-lumieres-le-temps-d-un-proces-a-denver-dans-le-colorado.jpg