3 min de lecture Télévision

Isabelle Morini-Bosc : "Le badminton, fichtre que c'est beau"

ÉDITO - Isabelle Morini-Bosc revient sur le traitement médiatique du badminton, qu'elle juge insuffisant aux vues des spectacles qu'offrent les Internationaux de France.

Mathias Boe et Carsten Mogensen, deux joueurs de badminton danois
Mathias Boe et Carsten Mogensen, deux joueurs de badminton danois Crédit : ED JONES / AFP
Isabelle Morini-Bosc
Isabelle Morini-Bosc Journaliste RTL

Si j'explique que nous allons parler de volants et de champions, autrement dit d'as du volant...vous pensez logiquement que nous allons évoquer Top Gear ou Auto-moto, des émissions qui ont de la tenue (de route, évidemment). Or non, pas question aujourd'hui d'encenser des pilotes, même pour bonne conduite. Je préfère saluer d'autres filles et garçons qui se conduisent très bien : les champions de badminton venus du monde entier au stade Pierre-de-Coubertin à Paris pour les Internationaux de France de la discipline. Avec, du mardi 25 au dimanche 30 octobre, une grosse affluence pour un sport dit sans influence ! À tort.

Je sens dès lors poindre votre question : pourquoi s'intéresser à un tournoi avec raquettes et volants dans une chronique sur la télé, alors précisément que la télé n'en programme pas ? Sauf L'Équipe 21, qui a brillamment couvert l’événement. Mais c'est vrai... Prenez le 20 heures de TF1, qui propose dans son épatante "minute sport" dominicale les temps forts du weekend : à aucun moment il n'a été fait allusion à cette manifestation de haut vol. Pardon, de haut volant ! Elle a pourtant rassemblé près de 15.000 spectateurs derrière la mascotte Plumy et devant des athlètes d'exception ! 

Un sport injustement impopulaire

Peut-être le badminton paye-t-il sa popularité de jeu familial de plage, d'où l'idée "cucul" selon laquelle ce n'est pas vraiment un sport. Je ne vous souhaite donc pas de recevoir dans l’œil un volant envoyé à 490 kilomètres-heure par le champion malaisien ! Savez-vous par ailleurs que les pas chassés du badminton figurent dans les entraînements de nombreux sports, comme le patinage artistique ? Alors, sans voler dans les plumes des diffuseurs, il faut leur rabâcher que le badminton, "fichtre que c'est beau". 

À lire aussi
PPDA, Jade et Eric Dussart Eric Dussart
PPDA : "France 2 devrait proposer plus d’émissions culturelles"

J'en veux pour preuve le match exceptionnel opposant hier le tandem danois Mathias Boe/Carsten Mogensen au duo thailandais Bodin Issara/Nipitphon Phuangphu (ça se prononce comme ça s'éternue). Il y avait tout dans cette rencontre. D'abord des hommes avec des muscles fuselés devant tout au sport et rien à la gonflette (les Danois, forcément, avaient du chien !). Ensuite de l'action, avec des déplacements si coordonnés et si rapides des deux côtés du filet que l'ensemble tenait du ballet, de sacrés "corps de ballet". Mais la "motion" n'empêchait pas l'émotion, tant étaient ciselés les points comme les contrepoints. Et ils ne seraient pas générateurs d'audience, ces points-là, ces finalistes-là ? 

Carsten Mogensen, un joeur qui se démarque

Prenez justement mon coup de foudre, le très francophile Carsten Mogensen, un nom à coucher dehors et un physique à coucher avec (pardon !). Trente-trois ans, un visage à la Hugh Laurie jeune, il a en plus une histoire comme on les aime ! Victime d'un AVC en février 2016, il en est revenu et a eu hier un comportement à la hauteur de sa réputation : triste d'avoir gagné suite au forfait de l'un des adversaires, il est allé consoler le blessé, avant d'offrir sa raquette à un mouflet du public. La preuve en images sur L'Équipe 21...

S'il vous plaît, ne dites plus : "Le badminton, c'est pas visuel, en plus on voit mal le volant". C'est faux, même si je reprends (au vol !) cette remarque pour demander à la fédération d'imaginer des "volants-plumes" de couleurs vives, donc plus visibles: On l'a bien fait pour les cochonnets de pétanque! Ce qui a marché pour de petites boules au ras du sol, devrait également marcher pour de belles plumes...prenant de la hauteur, non? 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision Sport Editos
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785536018
Isabelle Morini-Bosc : "Le badminton, fichtre que c'est beau"
Isabelle Morini-Bosc : "Le badminton, fichtre que c'est beau"
ÉDITO - Isabelle Morini-Bosc revient sur le traitement médiatique du badminton, qu'elle juge insuffisant aux vues des spectacles qu'offrent les Internationaux de France.
http://www.rtl.fr/culture/medias-people/isabelle-morini-bosc-le-badminton-fichtre-que-c-est-beau-7785536018
2016-10-31 18:48:05
http://media.rtl.fr/cache/Up0SqjEorc9oqcCqtBo6Og/330v220-2/online/image/2016/1031/7785536317_mathias-boe-et-carsten-mogensen-deux-joueurs-de-badminton-danois.jpg