Oscars 2016 : "The Revenant", le sacre de Leonardo DiCaprio, la consécration d'Alejandro Iñarritu

REPLAY - Cette 88e cérémonie des Oscars marque le sacre, tant attendu, de Leonardo DiCaprio pour son rôle dans "The Revenant". Son réalisateur Alejandro Gonzalez Iñarritu est distingué pour la deuxième année consécutive.

>
"Laissez-vous tenter" du 29 février : le palmarès des Oscars 2016

Oubliées, les précédentes nominations sans victoire à la clé. Oubliées, les humiliations répétées lorsque le comédien n'a même pas été nommé, comme dans Titanic, lors de la cérémonie de 1998. C'est avec The Revenant, film épique d'Alejandro Gonzales Inarritu, énorme succès public mondial, que Leonardo DiCaprio a enfin raflé l'emblématique statuette au cours de la 88e cérémonie des Oscars, tenue dans la nuit du 28 au 29 février à Los Angeles. 

Il était un peu moins de 6 heures le 29 février lorsque, outre-Atlantique, l'actrice Julianne Moore a décacheté l'enveloppe contenant le nom du meilleur acteur de l'année: Leonardo DiCaprio. Dans la salle du Dolby Theater de Los Angeles, le public lance une longue ovation, comme pour réparer une injustice flagrante. Souriant, c'est dans un costume de militant que Leo monte sur scène : il évoque dans son discours une cause qui l'anime, celle de l'environnement, un thème que les spectateurs de The Revenant retrouvent au cœur du film, à travers des paysages époustouflants. 

"Spotlight" distingué meilleur film

The Revenant est le grand gagnant de cette 88e cérémonie : le film remporte au total trois trophées. Un an après Birdman, le réalisateur Alejandro Gonzalez Iñarritu repart pour la deuxième année consécutive avec le prix du meilleur réalisateur. À la réception du prix, le cinéaste mexicain a saisi l'opportunité de faire un pied de nez, à sa façon, au discours xénophobe du candidat républicain à la Maison Blanche, Donald Trump, lequel a coutume de taper sur l'immigration venue du Mexique.

Parmi les autres vainqueurs, Brie Larson reçoit l'Oscar de la meilleure comédienne pour son rôle dans Room, qui sort dans dix jours en France. Le film raconte les cinq ans de captivité endurés par une jeune femme retenue par un prédateur sexuel, mère d'un petit garçon né du viol de son geôlier et qui retrouve la liberté. Le film Spotlight de Tom McCarthy reçoit, lui, le prix du meilleur film. Il met en scène la révélation du premier scandale pédophile au sein de l'Église américaine par des journalistes du Boston Globe.

À 252 jours de la présidentielle américaine, la 88e cérémonie des Oscars a été une cérémonie politisée. Dès ses premiers mots sur scène, le comédien afro-américain Chris Rock, maître de cérémonie, est revenu sur la polémique concernant l'absence de talents noirs dans les principales catégories. Le vice-président américain Joe Biden est à son tour monté sur scène pour évoquer la campagne nationale contre le harcèlement sexuel à l'école, devant 3.400 invités, avant de présenter son "amie", Lady Gaga.

Ennio Morricone distingué à 87 ans

La chanteuse a interprété un de ses titres, Til it Happens To You, nommée meilleure chanson année, qui figure dans la bande originale du documentaire sur le viol étudiant, Terrain de chasse. Mais c'est finalement Sam Smith qui a reçu cet Oscar pour Writing's on the Wall, la chanson du dernier James Bond, Spectre, un film RTL tout comme Vice Versa, le Pixar sorti l'été dernier, qui a reçu l'Oscar du meilleur film d'animation.

Parmi les autres temps-forts de cette cérémonie, la récompense attribuée à Ennio Morricone. À 87 ans, le géant de la bande originale a reçu le prix de la meilleure musique pour Les 8 salopards, le dernier film de Quentin Tarantino.

Une cérémonie fait forcément des perdants. Parmi eux, le dernier épisode de la saga Star Wars ne reçoit aucun Oscar malgré ses 5 nominations, tout comme Seul sur Mars de Ridley Scoot, cité 7 fois et reparti bredouille. Dans la catégorie meilleur film étranger, comme l'avançaient les pronostics, le film hongrois Le fils de Saul a battu le candidat français Mustang, qui avait remporté 4 Césars, trois jours plus tôt, à Paris.

La rédaction vous recommande
par Yves CalviJournaliste RTL
Suivez Yves Calvi sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7782117025
Oscars 2016 : "The Revenant", le sacre de Leonardo DiCaprio, la consécration d'Alejandro Iñarritu
Oscars 2016 : "The Revenant", le sacre de Leonardo DiCaprio, la consécration d'Alejandro Iñarritu
REPLAY - Cette 88e cérémonie des Oscars marque le sacre, tant attendu, de Leonardo DiCaprio pour son rôle dans "The Revenant". Son réalisateur Alejandro Gonzalez Iñarritu est distingué pour la deuxième année consécutive.
http://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/oscars-2016-the-revenant-le-sacre-de-leonardo-dicaprio-la-consecration-d-alejandro-i-arritu-7782117025
2016-02-29 10:53:53
http://media.rtl.fr/cache/qNDpveLSr_Ik46OVw4RfXQ/330v220-2/online/image/2016/0229/7782115876_leonardo-dicaprio-a-recu-l-oscar-du-meilleur-acteur-pour-son-role-dans-the-revenant.PNG