Les catastrophes naturelles sublimées au centre Pompidou-Metz

L'exposition "Sublime, les tremblements du monde", au centre Pompidou-Metz, propose des oeuvres inspirées des dérèglements de la planète.

>
Les catastrophes naturelles sublimées au centre Pompidou-Metz Crédit Image : ADAGP, Paris, 2015 Crédit Média : RTL

Jusqu'au 5 septembre 2016, le Centre Pompidou-Metz abrite l'exposition Sublime, les tremblements du monde, constituée d'oeuvres inspirées de catastrophes climatiques. Le tsunami qu'a subi le Japon en 2011 en a été le point de départ.


Les catastrophes naturelles sont sublimes depuis que le philosophe irlandais Edmund Burke a utilisé en 1757 la notion de Sublime pour exprimer ce mélange d'attraction et d'effroi que l'on éprouve face aux déchainements de la nature. C'est précisément ce sentiment de "délicieuse horreur" qu'a ressenti la commissaire de l'exposition Hélène Guenin en regardant les images du tsunami qui a frappé le Japon en 2011.


L'idée lui est venue de s'intéresser à la manière dont les artistes ont représenté les catastrophes depuis le XVIIIe siècle à nos jours. Turner s'est fait attacher en 1840 sur le mât d'un bateau pour ressentir au mieux les effets de la tempête et pouvoir les peindre, sublimant ainsi la Tempête de neige. Plus proche de nous, en 2011, l'artiste français Adrien Missika a voulu filmer ce qui semble être le cœur d'un volcan, mais qui, en réalité, est un site façonné par l'homme. 

L'impact de l'homme sur la nature

Le regard des artistes a un peu évolué face aux catastrophes. Au 18ème siècle, les artistes contemplaient les catastrophes réalisant des œuvres spectaculaires, souvent religieuses. Représenter l'apocalypse, la fin du monde, était l'un des sujets préférés des peintres de cette époque. La révolution industrielle va petit à petit les sensibiliser aux enjeux environnementaux.

Dès le XIXème siècle, les artistes ne se contentent plus d'être spectateurs de la nature. Ils prennent conscience de l'impact de l'homme sur son environnement. Les années 60 marquent l'apogée de cette prise de conscience, comme le montre Helene Guenin. "Ce qui était déstabilisant et vertigineux, c'était de s'apercevoir que certains sujets très discutés dans l'écologie politique étaient déjà soulignés dans les années 60/70 et qu'on était déjà dans la répétition des choses, explique Hélène Guenin à RTL. J'avais envie, à travers l'exposition, d'avoir une fin avec des propositions alternatives d'artistes qui, très clairement, se situent dans des formes d'activisme, dans des gestes poétiques qui renouvellent notre regard sur le monde." 

Deux vagues géantes reconstituées

L'imagination des artistes est sans limite pour ré-enchanter le monde, il faut faire le voyage au centre Pompidou Metz pour le constater. On est frappé par les deux installations spectaculaires de l'artiste japonais Tadashi Kawamata. L'une est une vague verticale de 6 mètres de haut et l'autre une vague horizontale de 80 mètres sur 15, suspendu sur la totalité du plafond de la galerie 2. 

Ces vagues sont faites d'éléments de mobilier en bois récupérés à Metz. 20 tonnes de portes, de chaises, de canapé, de fenêtre, de paniers, jetés par les habitants. Lors du tsunami de 2011, Kawamata était en France, et lui aussi a été horrifié, fasciné, frappé par les images de ces déchets déversés dans l'Océan pacifique par vagues gigantesques. "J'ai imaginé que ces 2.000 personnes transportées par la mer ont peut-être vu les derniers rayons de soleil à travers les vagues de déchets transportées par l'eau, révèle l'artiste à RTL. Qu'ont-ils ressenti à ce moment-là ? Donc, cette installation intitulée Sous l'eau est très importante pour moi. C'est une sorte de requiem pour les disparus des catastrophes naturelles, pas seulement celles du tsunami au Japon mais partout dans le monde." 

Être sous cette vague imaginée par Kawamata, qui pèse 20 tonnes, est à la fois sublime et terrifiant. Elle illustre parfaitement le thème de l'exposition : Sublime, les tremblements du monde. Ne la ratez pas, vous avez jusqu'au 5 septembre pour l'admirer au centre Pompidou Metz.

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7781848302
Les catastrophes naturelles sublimées au centre Pompidou-Metz
Les catastrophes naturelles sublimées au centre Pompidou-Metz
L'exposition "Sublime, les tremblements du monde", au centre Pompidou-Metz, propose des oeuvres inspirées des dérèglements de la planète.
http://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/les-catastrophes-naturelles-sublimees-au-centre-pompidou-metz-7781848302
2016-02-12 10:43:24
http://media.rtl.fr/cache/jwQE0FkDXUquy1EQz4Z0IA/330v220-2/online/image/2016/0212/7781848817_a-tropical-forest-in-an-artic-landscape-0.jpg