Prothèses PIP : la justice s'apprête à tester le gel sur des organismes vivants

INFO RTL - Un million d'euros ont été octroyés afin d'étudier les réactions du gel PIP sur un organisme vivant. Des tests seront pratiqués sur des souris, dès le début de l'année 2015.

Près de 500 000 patientes à travers le monde sont concernées par les prothèses PIP. >
Prothèse PIP : "On se pose la question de l'utilité de ces expertises car on sait les conséquences" Crédit Image : AFP | Crédits Média : Georges Brenier | Durée : | Date :
1/

C'est une décision qui provoque déjà l'incompréhension des victimes des prothèses mammaires PIP. La juge d'instruction marseillaise chargée de l'affaire vient d'ordonner une première série d'expertises sur plusieurs prothèses saisies. Une honte pour Annie Mesnil de l'association de défense des porteuses de prothèses PIP : "On se pose la question de l'utilité de ces expertises puisqu'on sait quelles sont les conséquences dans l'organisme des porteuses". 

Observer l'effet du silicone sur un organisme vivant

Concrètement, un laboratoire sera prochainement mandaté pour implanter du gel PIP dans des souris afin d'observer leurs réactions. C'est la toute première fois que la justice va étudier les réactions du gel sur un organisme vivant depuis que le scandale a éclaté, en 2012.

L'objectif est d'observer les réactions de ce silicone bourré de produits toxiques sur un organisme vivant. Le coût de l'opération est d'un million d'euros. Un montant délirant, selon maître Philippe Courtois, qui défend plus de 2.700 femmes. 

On oublie encore une fois les victimes, qui n'ont pas les moyens financiers de se faire à nouveau opérer

Maître Philippe Courtois

"On oublie encore une fois les victimes, qui n'ont pas les moyens financiers de se faire à nouveau opérer. Il y a une certaine colère parce que l'on sait que les dirigeants sont insolvables et que ce sera à l'État d'indemniser. Un fond d'indemnisation aurait été la meilleure décision possible, mais nous n'avons eu aucune réponse", explique-t-il.

Des tests pratiqués dès 2015

Mais ces nouvelles expertises créent un autre problème de taille : l'enquête va forcément s'éterniser, au grand désespoir des près de 30.000 victimes en attente de réponses : "Elles attendaient quelque chose de plus rapide d'un point de vue des indemnisations (...) Les victimes en souffre et beaucoup n'ont pas procéder à leurs explantations (...) C'est une dépense déplacée", critique Annie Mesnil. 
Ces tests pourraient être effectués d'ici début 2015. Ils viendront alimenter l'instruction en cours pour "blessures et homicides involontaires". Une enquête qui vise le fondateur de PIP, Jean-Claude Mas.

La rédaction vous recommande
par Georges BrenierJournaliste RTL
Suivez Georges Brenier sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7775515363
Prothèses PIP : la justice s'apprête à tester le gel sur des organismes vivants
Prothèses PIP : la justice s'apprête à tester le gel sur des organismes vivants
INFO RTL - Un million d'euros ont été octroyés afin d'étudier les réactions du gel PIP sur un organisme vivant. Des tests seront pratiqués sur des souris, dès le début de l'année 2015.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/protheses-pip-la-justice-s-apprete-a-tester-le-gel-sur-des-organismes-vivants-7775515363
2014-11-24 06:11:00
http://media.rtl.fr/cache/PJmvOzRiN2nJHaHirxDkRg/330v220-2/online/image/2014/1123/7775515439_pres-de-500-000-patientes-a-travers-le-monde-sont-concernees-par-les-protheses-pip.jpg