2 min de lecture Paris

Paris : un homme percute un véhicule de la gendarmerie près des Champs-Élysées

Ce lundi 19 juin après-midi, les services de police mènent une opération sur l'avenue parisienne des Champs-Élysées après qu'un homme a percuté en voiture un fourgon de la gendarmerie.

Des policiers en intervention sur les Champs-Élysées, lundi 19 juin
Des policiers en intervention sur les Champs-Élysées, lundi 19 juin Crédit : Thomas Samson / AFP
Maxime Magnier et AFP

Depuis le 20 avril dernier, et la mort d'un policier sur les Champs-Élysées, le lieu est devenu un point sensible de Paris. Ce lundi 19 juin, une opération des forces de l'ordre est en cours sur l'avenue après qu'un homme a percuté en voiture un fourgon de la gendarmerie, sans faire de blessés, d'après des sources policières. 

D'après la préfecture de police de Paris, à 15h48, l'homme, au volant d'une Renault Mégane, "a doublé (le fourgon de la gendarmerie, ndlr) par la droite et l'a percuté. La voiture a alors commencé à prendre feu" à quelques centaines de mètres de l'endroit où un policier avait été tué par un jihadiste il y a deux mois. Il s'agirait "a priori, d'un acte volontaire", selon des sources concordantes. Ces dernières précisent en outre que le conducteur était armé. 

À lire aussi
Le détail d'un camion de pompiers (illustration). Paris
Paris : 11 enfants blessés après l'effondrement d'un toboggan gonflable

Lors d'un point de presse, Gérard Collomb, le ministre de l'Intérieur, a indiqué que le suspect était "décédé" et qu'il s'agirait d'une "tentative d'attentat". Le ministre a ajouté que de "l'explosif" avait également été trouvé à l'intérieur de la voiture. Le porte-parole de la Place Beauvau, Pierre-Henry Brandet, précise pour sa part qu'"une opération de déminage est actuellement en cours pour s'assurer qu'il n'y a plus de danger au niveau du véhicule" qui s'est embrasé lors de la collision. 

Un important dispositif de sécurité a été déployé par la préfecture de police, qui recommande d'éviter le secteur. Dans le même temps, la RATP indique que la station Champs-Élysées-Clémenceau, sur la ligne 13 du métro, est fermée pour "mesure de sécurité". 

"Situation maîtrisée, pas de blessé parmi les forces de l'ordre et le public", a également indiqué la préfecture de police de Paris, peu avant 17 heures. De son côté, le parquet a indiqué l'ouverture d'une enquête de flagrance par la section antiterroriste du parquet de Paris. 

D'après Le Parisien, le suspect serait né en 1985, fiché S et connu de la Direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI). Le quotidien avance également que l'homme aurait été sorti de son véhicule par les gendarmes. Dans sa voiture, les forces de l'ordre ont retrouvé des bonbonnes de gaz, des armes de poing et une kalachnikov.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Paris Police Gendamerie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789029438
Paris : un homme percute un véhicule de la gendarmerie près des Champs-Élysées
Paris : un homme percute un véhicule de la gendarmerie près des Champs-Élysées
Ce lundi 19 juin après-midi, les services de police mènent une opération sur l'avenue parisienne des Champs-Élysées après qu'un homme a percuté en voiture un fourgon de la gendarmerie.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/paris-un-homme-percute-un-vehicule-de-la-gendarmerie-pres-des-champs-elysees-7789029438
2017-06-19 16:17:00
http://media.rtl.fr/cache/f-NC0PNC7A6vM3AJ3eWoVw/330v220-2/online/image/2017/0619/7789029728_des-policiers-en-intervention-sur-les-champs-elysees-lundi-19-juin.jpg