1 min de lecture Société

Paris : manifestation de plusieurs milliers de personnes contre les violences policières

Le défilé, qui a réuni 7.000 à 7.500 personnes selon la préfecture de police, a été émaillé de quelques échauffourées entre manifestants et forces de l'ordre.

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté dimanche 19 mars à Paris contre les violences policières
Plusieurs milliers de personnes ont manifesté dimanche 19 mars à Paris contre les violences policières Crédit : AFP
Emeline Le Naour et AFP

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté dimanche 19 mars à Paris contre les "violences policières" à l'appel de plusieurs organisations, quelques semaines après l'"affaire Théo" qui avait entraîné des violences urbaines en banlieue parisienne. La manifestation, qui a réuni 7.000 à 7.500 personnes selon la préfecture de police, a été émaillée de quelques échauffourées entre certains participants cagoulés et forces de l'ordre. 

Onze personnes ont été interpellées notamment pour port d'arme, dégradations, agression et jets de projectiles sur les forces de l'ordre, a indiqué dans la soirée la préfecture de police de Paris. Partis de la place de la Nation vers 14h30 derrière une banderole "Justice et dignité, stop à l'impunité policière", flanquée des portraits dessinés de 13 personnes présentées comme victimes de la violence policière, les manifestants sont arrivés place de la République vers 17h00. 

"Zyed, Bouna, Théo et Adama, on n'oublie pas, on ne pardonne pas"

Ils répondaient à l'appel notamment d'organisations antiracistes aux horizons hétéroclites, de la Ligue des droits de l'Homme (LDH) aux Indigènes de la République, auxquelles se sont joints la LDH (Ligue des droits de l'homme), CGT, FSU et Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (Mrap), mais pas SOS Racisme, qui a dénoncé une "logique de confrontation". Tout au long de la marche, la foule a scandé des slogans tels que: "Zyed, Bouna, Théo et Adama, on n'oublie pas, on ne pardonne pas", "Police partout, justice nulle part" ou "urgence, urgence, la police assassine en toute impunité". 

À lire aussi
Un ticket d'Euromillions euromillions
Euromillions : les résultats du tirage du mardi 12 décembre

Dans le cortège flottaient des drapeaux du NPA (Nouveau parti anticapitaliste), du DAL (Droit au logement), d'Attac, CGT, CNT, et un ballon Solidaires, et on pouvait lire sur les pancartes : "Les bamboulas, les bougnouls, les niakoués (...) vous emmerdent". Cette manifestation survient après le viol présumé du jeune Théo, 22 ans, début février, par un policier lors de son interpellation à Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis, qui avait entraîné plusieurs nuits de violences urbaines dans des villes de la banlieue parisienne. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Paris Violences
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787737074
Paris : manifestation de plusieurs milliers de personnes contre les violences policières
Paris : manifestation de plusieurs milliers de personnes contre les violences policières
Le défilé, qui a réuni 7.000 à 7.500 personnes selon la préfecture de police, a été émaillé de quelques échauffourées entre manifestants et forces de l'ordre.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/paris-manifestation-de-plusieurs-milliers-de-personnes-contre-les-violences-policieres-7787737074
2017-03-20 05:08:16
http://media.rtl.fr/cache/cO0XlKKYJ0mGgvaGjpXyJw/330v220-2/online/image/2017/0320/7787737107_plusieurs-milliers-de-personnes-ont-manifeste-dimanche-19-mars-a-paris-contre-les-violences-policieres.jpg