2 min de lecture Paris

Paris : des bancs anti-SDF sont-ils testés dans le métro ?

Des bancs inclinés sont expérimentés à la station Stalingrad. Initiative dénoncée sur les réseaux sociaux et par des associations, qui y voient un moyen d'empêcher les SDF de s'y installer.

Le métro de la ligne 5 devant le siège de la RATP, à Paris le 5 août 2015
Le métro de la ligne 5 devant le siège de la RATP, à Paris le 5 août 2015 Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
François Quivoron
François Quivoron

L'installation de nouveaux bancs dans le métro parisien a déclenché une polémique. Depuis quelques jours, la RATP teste un nouveau mobilier à la station Stalingrad, avec des assises en forme de gros blocs inclinés de couleur bleu. Mais selon certains internautes, qui l'ont dénoncé sur les réseaux sociaux, il s'agirait en fait d'un moyen d'empêcher les SDF de s'installer sur les quais du métro. Impossible en effet de s'allonger en raison du format incliné et du peu d'espace entre les blocs.

La RATP s'est défendue de toute tentative d'entrave à l'installation de SDF en arguant que "ces nouvelles assises offrent une possibilité de s’asseoir à tous les voyageurs et facilitent le nettoyage", comme elle l'explique au journal Libération. La RATP précise toutefois que ses "espaces ne sont pas adaptés à des séjours prolongés et le métro ne peut avoir vocation à devenir un lieu de vie et d’accueil des personnes sans domicile fixe, car rien n’est pensé comme tel." Avant d'avancer un argument qui sonne comme une étude sociologique : "Il est démontré par les équipes de terrain que l’installation prolongée dans le métro entraîne une désocialisation rapide et un risque accru d’accident pour la personne concernée."

Ce stratagème "n'est pas nouveau"

Des associations venant en aide aux SDF ont dénoncé ce nouveau mobilier urbain dans le métro, qui allonge la liste des initiatives à Paris pour les empêcher de s'asseoir ou de s'allonger dans les lieux publics ou sur les trottoirs. Accoudoirs sur les bancs, piques sur le sol, fausses plantes décoratives, fuite d'eau volontaire, ce type de stratagème "n'est pas nouveau", comme le rappelle Arnaud Elfort, photographe du collectif Survival Group, qui lutte contre l'exclusion sociale, interrogé par LCI.  

À lire aussi
L'Arc de Triomphe à Paris (Illustration) Histoire de France
L'Arc de Triomphe, un symbole national

"Il y a tout un arsenal de dispositifs plus pernicieux, un peu plus discrets, voire esthétiques", poursuit le photographe, qui notait dès 2014 l'apparition de "surfaces inclinées" pour embêter les SDF. "Cela ne se remarque pas forcément mais c'est largement suffisant pour rendre l'endroit désagréable si l'on veut y stationner. Il y a également de nombreux espaces végétalisés, avec des bacs à fleurs ambivalents. La dimension décorative n'est qu'un prétexte", expliquait-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Paris Société RATP
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787738574
Paris : des bancs anti-SDF sont-ils testés dans le métro ?
Paris : des bancs anti-SDF sont-ils testés dans le métro ?
Des bancs inclinés sont expérimentés à la station Stalingrad. Initiative dénoncée sur les réseaux sociaux et par des associations, qui y voient un moyen d'empêcher les SDF de s'y installer.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/paris-des-bancs-anti-sdf-sont-ils-testes-dans-le-metro-7787738574
2017-03-20 09:02:47
http://media.rtl.fr/cache/KszBUn1gyu3LMXLnaxwG-w/330v220-2/online/image/2016/0412/7782781981_le-metro-de-la-ligne-5-devant-le-siege-de-la-ratp-a-paris-le-5-aout-2015.jpg