"On s'occupe trop d’aller vite et loin au lieu de se demander comment on y va", déplore Guillemette Faure

REPLAY / BILLET - La SNCF va ouvrir quatre nouvelles lignes à grande vitesse d’ici fin 2017. Pas sûr que ça nous fasse avancer plus vite, estime la journaliste.

Des Parisiens prennent un TGV à la gare de Lyon (photo d'illustration). >
"On s'occupe trop d'aller vite et loin au lieu de se demander comment on y va", déplore Guillemette Faure Crédit Image : AFP / BERTRAND GUAY | Crédits Média : RTL.fr | Durée : | Date :
1/

Dans un de ses livres, l'Américain Robert Gordon observe qu’en productivité, on plafonne dans beaucoup de domaines et notamment dans les transports. Certes on va plus vite en voiture qu’en calèche, plus vite en avion qu’en voiture. "Mais depuis 1958 - depuis le Boeing 707 pour être précis - les avions de ligne ne volent pas plus vite, ils vont même un peu plus lentement, pour économiser du carburant", fait remarquer Guillemette Faure. 

Ainsi si vous prenez un vol moyen courrier, et que vous comparez le temps que vous auriez mis à la fin des années 1930 et aujourd'hui, il est à peu près équivalent. "Parce qu’en 80 ans, le temps que les avions ont gagné dans les airs, vous le perdez aujourd'hui à terre : à aller jusqu'à l’aéroport, à trouver la salle d’embarquement, à vider vos poches pour les contrôles de sécurité…", poursuit la journaliste.

Elle note ainsi que le temps passé à se préparer au voyage se met à dépasser celui du voyage lui-même. "Finis les wagons-lits et les voitures-restaurants, on a à peine le temps de faire un sudoku dans le train tandis que les gares, elles, ressemblent désormais à des centres commerciaux où on devrait passer une demi journée", lance Guillemette Faure. 

"Voilà comment on se retrouve à prendre des trains les plus rapides possibles pour perdre son temps en gare", décrypte-t-elle. "Vous vous rendez compte, des ingénieurs ont trouvé plus facile ou plus urgent de fabriquer une fusée que d’accrocher des roulettes sur une valise. C’est quand même bien la preuve qu’on s’occupe trop d’aller vite et loin au lieu de se demander comment on y va", conclut-elle.

La rédaction vous recommande
LoïcFarge42
par Journaliste RTL
Suivez Loïc Farge sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782426564
"On s'occupe trop d’aller vite et loin au lieu de se demander comment on y va", déplore Guillemette Faure
"On s'occupe trop d’aller vite et loin au lieu de se demander comment on y va", déplore Guillemette Faure
REPLAY / BILLET - La SNCF va ouvrir quatre nouvelles lignes à grande vitesse d’ici fin 2017. Pas sûr que ça nous fasse avancer plus vite, estime la journaliste.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/on-s-occupe-trop-d-aller-vite-et-loin-au-lieu-de-se-demander-comment-on-y-va-deplore-guillemette-faure-7782426564
2016-03-18 09:23:00
http://media.rtl.fr/cache/ZzqVymzHjZsD37tJhPQcrA/330v220-2/online/image/2015/0417/7777393363_des-parisiens-prennent-un-tgv-a-la-gare-de-lyon-photo-d-illustration.jpg