On refait le monde : comment sortir de la crise agricole ?

REPLAY - Les manifestations et blocages menés par les agriculteurs se multiplient en France pour demander des prix plus élevés pour leurs produits comme le lait ou la viande.

La colère est dans le pré. La FNSEA a rencontré François Hollande et Stéphane Le Foll à l'Élysée ce 2 février pour réclamer un accompagnement rapide et efficace de l'État. Dans le même temps des centaines d'agriculteurs en colère occupent toujours le terrain dans toute la France, avec parfois des tensions comme à Saint-Lô. François Hollande a promis de s'exprimer avant le Salon de l'Agriculture qui s'ouvre le 27 février. Alors comment sortir de cette crise ?

Ouvrier agricole lorsqu'il était jeune, Gérard Miller comprend la colère des agriculteurs. "Vous imaginez, d'un seul coup, on vous dit 'le veau que vous vendiez 250€, maintenant vous le vendez 50€'". Gérard Miller rappelle également qu'en France actuellement il n'y a plus qu'un grand propriétaire, un grand possédant : Bigard qui fixe le prix, tout comme la grande distribution pour le lait. "Quand on demande quelle solution il faut apporter, la réponse c'est qu'il faut que l'État se réengage un tout petit peu dans ces mesures-là". Gérard Miller propose que l'État revienne dans des commissions pour pouvoir influer sur les décisions. 

Hélène Pilichowski de son côté se demande si l'État pour s'engager dans un domaine contrôlé par l'Europe. "Les agriculteurs sont victimes de deux choses. D'un côté, l'État qui s'est peut-être désengagé, car l'Europe a pris le pas sur le domaine agricole, puisque c'est la PAC qui régit l'agriculture en France. Et en même temps, il y a toujours le modèle social français qui est coûteux". 

Jean-Luc Mano estime que les prix bas sont "une violence faite à l'honneur du métier d'agriculteur". Il ajoute que les normes européennes rendent la situation encore plus compliquée. Jean-Luc Mano a tout de même de l'espoir, car il a remarqué que les revendications du monde agricole ont changé. "Avant, les agriculteurs demandaient des aides et des subventions. Aujourd'hui, il y a beaucoup de dignité. "Ils ne demandent pas l'aumône, mais un système qui soit rémunérateur."

Yvan Rioufol pense que les agriculteurs "sont d'authentiques victimes d'un système européen qui marche sur la tête". Selon lui, une partie de la solution à cette crise se trouve en Europe et échappe donc au ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll. Mais Yvan Rioufol estime également que les agriculteurs sont victimes "du mépris qui a été porté sur eux pour ce qu'ils représentaient : la ruralité". 

On refait le monde avec :
- La journaliste Hélène Pilichowski
- Le psychanalyste Gérard Miller
- Le conseiller en communication Jean-Luc Mano
- L'éditorialiste au Figaro Yvan Rioufol

La rédaction vous recommande
par Marc-Olivier FogielJournaliste RTL
Suivez Marc-Olivier Fogiel sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7781672627
On refait le monde : comment sortir de la crise agricole ?
On refait le monde : comment sortir de la crise agricole ?
REPLAY - Les manifestations et blocages menés par les agriculteurs se multiplient en France pour demander des prix plus élevés pour leurs produits comme le lait ou la viande.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/on-refait-le-monde-comment-sortir-de-la-crise-agricole-7781672627
2016-02-02 22:40:18
http://media.rtl.fr/cache/ymz5JD8lIVYQqXt8iUFPoQ/330v220-2/online/image/2015/0903/7779595292_des-tracteurs-durant-la-manifestation-des-agriculteurs.JPG