1 min de lecture Actu

Marc Trévidic : "J'ai beaucoup de questions mais généralement très peu de réponses dans mon métier"

REPLAY INTÉGRAL - Le juge antiterroriste Marc Trévidic est l'invité du Journal Inattendu. Au sommaire : en France, trois millions de salariés sont menacés par le burn-out. Ce soir à 20h50, le Zénith d'Orléans accueillera les 33 candidates à l’élection de Miss France 2015.

Bernard Poirette Le Journal Inattendu Bernard Poirette
>
Télécharger Marc Trévidic : "J'ai beaucoup de questions mais généralement très peu de réponses dans mon métier" Crédit Image : Elodie Grégoire | Crédit Média : Marie Drucker | Durée : | Date :
La page de l'émission
Marie Drucker Journaliste RTL

Marc Trévidic est juge d'instruction au tribunal de grande instance du pôle antiterroriste de Paris. Il a officié sur divers dossiers, allant de l'attentat de la rue Copernic, à celui de la rue des Rosiers, mais aussi sur l'affaire des moines de Tibhirine.

3 millions de salariés au bord du burn-out

Un rapport réalisé par le cabinet d'étude Technologia révèle que près de 12% de la population active, soit 3 millions de travailleurs, seraient menacés du syndrome d'épuisement professionnel, mieux connu sous le nom de "burn-out".

À lire aussi
Une explosion a eu lieu dans le VIe arrondissement de paris explosion
VIDÉO - Paris : une explosion spectaculaire éventre un immeuble dans le VIe arrondissement

Ce constat inquiète au plus haut point les médecins du travail. Une centaine d'entre eux, travaillant en Touraine, ont lancé un appel au gouvernement afin que le burn-out soit véritablement reconnu comme une maladie professionnelle.

Selon Marc Trévidic, cette pathologie touche de plus en plus de Français, toutes catégories professionnelles confondues. Il considère que l'une des causes principales du burn-out est le surengagement professionnel.

Certaines personnes ne font plus de break, ni le soir, ni le week-end, ni même durant les vacances.

Marc Trévidic, juge antiterroriste
Partager la citation

Miss France 2015 dévoilée ce soir à Orléans

Ce samedi à 20h50, les téléspectateurs de TF1 vont désigner une nouvelle Miss France. L’élection se tiendra au Zénith d'Orléans. 33 candidates défileront sur scène, avec pour objectif de succéder à Flora Coquerel, la Miss France 2014.

C'est le chanteur Patrick Bruel qui présidera le jury de cette 86ème élection de Miss France. Sur le thème du cinéma, Stéphane Jarny s'occupera de la mise en scène.

Le juge antiterroriste Marc Trévidic confie qu'il a sa préférée parmi les prétendantes : la Tahitienne Hinarere Taputu.

Les 33 candidates sont toutes superbes mais j'ai un gros faible pour la Miss Tahiti. Franchement, elle a beaucoup de grâce.

Marc Trévidic, juge antiterroriste
Partager la citation
RTL vous recommande
Lire la suite
Actu Société Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7775769514
Marc Trévidic : "J'ai beaucoup de questions mais généralement très peu de réponses dans mon métier"
Marc Trévidic : "J'ai beaucoup de questions mais généralement très peu de réponses dans mon métier"
REPLAY INTÉGRAL - Le juge antiterroriste Marc Trévidic est l'invité du Journal Inattendu. Au sommaire : en France, trois millions de salariés sont menacés par le burn-out. Ce soir à 20h50, le Zénith d'Orléans accueillera les 33 candidates à l’élection de Miss France 2015.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/marc-trevidic-j-ai-beaucoup-de-questions-mais-generalement-tres-peu-de-reponses-dans-mon-metier-7775769514
2014-12-06 17:35:00
https://media.rtl.fr/cache/e8QaL0qU5SioYsUQkifQoQ/330v220-2/online/image/2014/0423/7771374516_marie-drucker.jpg