1 min de lecture Réforme constitutionnelle

Le débat sur la déchéance de nationalité est "l'expression d'un délitement de la conscience politique", estime Tariq Ramadan

REPLAY / INVITÉ RTL - L'islamologue suisse a annoncé vouloir déposer un dossier dans les prochains jours pour demander la nationalité française.

Marc-Olivier Fogiel L'Invité de RTL Soir Marc-Olivier Fogiel
>
Télécharger L'invité de RTL soir du 05/02/2016 Crédit Image : Kathy Willens/SIPA | Crédit Média : Bernard Poirette | Durée : | Date : La page de l'émission
Bernard Poirette
Bernard Poirette Journaliste RTL

L'islamologue suisse Tariq Ramadan a annoncé, jeudi 4 février sur son compte Facebook, qu'il avait entamé des démarches afin d'obtenir la nationalité française. "Je pense qu'il est bon de donner un exemple concret et positif d'adhésion aux valeurs de la République", a écrit le théologien, alors que le débat sur la réforme constitutionnelle, a débuté à l'Assemblée nationale le 5 février, avec des débats houleux sur la question de la déchéance de nationalité.

"Je suis Français de culture depuis ma naissance, toute ma famille est française", rappelle-t-il en précisant qu'il a "longtemps réfléchi à cette question", avant de s'engager dans des démarches. En décembre 2015 pourtant, Tariq Ramadan affirmait ne pas désirer devenir français, "afin de ne pas brouiller mon message, pour éviter l'interprétation disant que je veux représenter les musulmans, et me préserver de l'interprétation disant que je le fais à des fins politiques ou religieuses". 

J'aspire à être Français pour pouvoir poursuivre mon travail de l'intérieur sur ce qu'est la citoyenneté.

Tariq Ramadan
Partager la citation

Mais l’islamologue a changé d'avis avec le débat sur la déchéance de nationalité, "expression d'un délitement de la conscience politique française chez les politiques, quand ils commencent à confondre les nationalités avec la question de la déchéance". Tariq Ramadan explique qu'il "aspire à être Français pour pouvoir poursuivre mon travail de l'intérieur sur ce qu'est la citoyenneté commune égalitaire". 

À lire aussi
L'Assemblée nationale (illustration) assemblée nationale
Réforme constitutionnelle : les 5 mesures phares prévues par Macron

Sa demande de nationalité pourrait lui être refusée. "Ça devrait être un droit quand on est marié depuis plus de 4 ans à une Française. Si on devait la refuser, ce serait pour un motif politique. Dans ce cas, il faudrait m'expliquer d'un point de vue politique comment depuis 25 ans mon propos serait à l'encontre des intérêts de la France", explique Tariq Ramadan. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Réforme constitutionnelle Islam France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781727618
Le débat sur la déchéance de nationalité est "l'expression d'un délitement de la conscience politique", estime Tariq Ramadan
Le débat sur la déchéance de nationalité est "l'expression d'un délitement de la conscience politique", estime Tariq Ramadan
REPLAY / INVITÉ RTL - L'islamologue suisse a annoncé vouloir déposer un dossier dans les prochains jours pour demander la nationalité française.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/le-debat-sur-la-decheance-de-nationalite-est-l-expression-d-un-delitement-de-la-conscience-politique-estime-tariq-ramadan-7781727618
2016-02-05 20:16:00
http://media.rtl.fr/cache/MlJP9-XGSVJiQlHXD_3a9g/330v220-2/online/image/2016/0205/7781728934_l-islamologue-suisse-tariq-ramadan.jpg