À l'Institut Curie, le cancer du sein est opéré sous hypnose

REPLAY - À l’Institut Curie, à Paris, plus de 80 interventions de chirurgie du cancer du sein ont déjà été pratiquées sous hypno-sédation. Une alternative à laquelle adhèrent médecins et patients.

>
À l'Institut Curie, le cancer du sein est opéré sous hypnose Crédit Image : AFP / Archives, Dominique Faget Crédit Média : Odile Pouget Télécharger

Nous sommes dans le bloc opératoire de l'Institut Curie, à Paris. Danielle, 66 ans, est installée sous une couverture en plastique chauffante. Le corps bien sanglé, les bras attachés. Elle est sous la surveillance d'un monitoring, comme pour une anesthésie générale. Sauf que cette patiente ne va pas être endormie.

À ses côtés, il y a Aurore Marcou, anesthésiste et hypnothérapeute. "On met un brassard qui va surveiller votre tension. La chirurgienne va venir faire l'anesthésie locale, elle va déposer sous la peau le produit qui va faire toutes les sensations (...) Ensuite, on pourra travailler tranquillement", explique-t-elle à Danielle.

Pendant les 45 minutes de l'intervention, le docteur Marcou ne va pas lâcher sa patiente, lui parlant très doucement à l'oreille. "Je vais l'accompagner à rentrer en auto-hypnose, cet état intérieur où on est capable de s'absorber complètement pour faire abstraction de tout ce qui se passe autour de soi", explique-t-elle.

Elle s'adresse ensuite à Danielle, à voix basse : "Vous allez imaginer un petit nuage, un nuage de sérénité. Et là où descend ce nuage, chaque partie du corps va retrouver un équilibre".

Un état intérieur où on s'absorbe entièrement

"C'est une capacité mentale que l'on a tous", poursuit le médecin. "C'est comme lorsque vous êtes par exemple dans le train, pour échapper à l'ennui et à l'inconfort temporaire. Vous allez faire abstraction des passagers autour de vous et rentrer dans ce milieu intérieur". Sauf que là, nous sommes bel et bien sur une table d'opération.

Pendant ce temps, Séverine Alran, chirurgienne oncologue, incise le sein, écarte les tissus, extirpe la tumeur, tamponne, cautérise et recoud. L'hypnose ne change rien à sa technique. Elle évite juste les gros mots.

"Je ne fais parfois pas attention à ce qu'on me dit. Là, il faut maîtriser son langage et surtout éviter des bruits parasites. L'environnement doit être calme", indique-t-elle. Il faut que les personnes soient donc sensibilisées à l'hypnose pour que l'ambiance reste sereine.

Moi qui ai vécu d'autres interventions, je peux vous dire que c'est complètement différent

Danielle, opérée sous hypnose

Avant la séance, Aurore Marcou avait demandé à Danielle quels éléments allient lui faire du bien. "Elle a pris le temps de me confier de quelle manière elle aimerait faire ce voyage", confie-t-elle. Un voyage sur les bords de sa Méditerranée natale dont la patiente va revenir très doucement, aidée par la voix du médecin.

"On l'a entendue dormir, ce qui ne l'a pas empêchée d'être réceptive. Quand l'anapath a annoncé que le ganglion était indemne de cancer, on a vu le sourire sur ses lèvres. On choisit ce que l'on veut entendre", raconte-t-elle.

Des limites

De retour dans la salle de réveil, Danielle a le visage reposé et l’œil vif. "J'ai entendu parler. Mais je n'ai pas l'impression d'avoir répondu", confie-t-elle. "Moi qui ai vécu d'autres interventions, je peux vous dire que c'est complètement différent", ajoute-t-elle. Sur ce point, les médecins sont unanimes.

Comme Danielle, plus de 80 patientes ont été opérées d'une tumeur au sein sous hypnose à l'Institut Curie. Une expérience a priori dont Danielle se souviendra longtemps.

Mais attention, il y a des limites. On ne peut pas pratiquer, par exemple, la chirurgie abdominale sous hypnoses, car on ne peut pas aller trop profond.

La rédaction vous recommande
LoïcFarge42
par Journaliste RTL
Suivez Loïc Farge sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7776458455
À l'Institut Curie, le cancer du sein est opéré sous hypnose
À l'Institut Curie, le cancer du sein est opéré sous hypnose
REPLAY - À l’Institut Curie, à Paris, plus de 80 interventions de chirurgie du cancer du sein ont déjà été pratiquées sous hypno-sédation. Une alternative à laquelle adhèrent médecins et patients.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/l-institut-curie-le-cancer-du-sein-est-opere-sous-hypnose-7776458455
2015-02-04 10:31:00
http://media.rtl.fr/cache/mU1WXSUk3uURpunWKVi2nQ/330v220-2/online/image/2015/0204/7776458864_l-hypnose-est-une-alternative-a-l-anesthesie-generale.jpg