Euthanasie : Nicole Boucheton a envoyé "un message politique", dit Jean-Luc Romero

INVITÉ RTL - La vice-présidente de l'ADMD, atteinte d'un cancer, a dû s'exiler en Suisse "pour mourir dans la dignité". Pour Jean-Luc Romero, François Hollande n'a pas tenu sa promesse de campagne.

Jean-Luc Romero, président de l'association ADMD, en 2010
Crédit : AFP PHOTO JOEL SAGET
Jean-Luc Romero, président de l'association ADMD, en 2010

Nicole Boucheton, vice-présidente de l'Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité (ADMD) et atteinte d'un cancer en phase terminale, a "dû s'exiler en Suisse pour mourir dans la dignité". Dans un texte posthume, elle explique les raisons de son exil et regrette que François Hollande n'ait "toujours pas tenu sa promesse 21" sur "l'assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité".

Un "exil" en Suisse

Selon Jean-Luc Romero, président de l'association ADMD, elle a voulu envoyer "un message politique". "Elle a dû précipiter son départ puisqu'elle risquait d'avoir une occlusion intestinale. Elle était accompagnée de son mari, de sa sœur et d'une responsable de l'association". 

"Elle a essayé d'aller jusqu'au bout en faisant une chimiothérapie et des rayons. Mais elle ne souhaitait pas se faire opérer et vivre avec un anus artificiel. Elle estimait que c'était dégradant et qu'elle n'avait pas envie de vivre le peu de temps qu'il lui restait ainsi", explique-t-il.

Elle a voulu montrer l'absurdité de s'exiler pour mourir

Jean-Luc Romero, président de l'association ADMD

Nicole Boucheton n'a pas demandé aux médecins français de l'aider à mourir "car elle savait que c'était illégal. C'est là où son combat individuel a rejoint son combat collectif. En rendant publique ceci par une lettre posthume, elle a voulu montrer l'absurdité de s'exiler pour mourir, comme à une époque  où les femmes devaient fuir comme des parias pour se faire avorter", estime Jean-Luc Romero. 

Une promesse fait par François Hollande

Le président de l'association ADMD explique avoir été "choqué de la décision de François Hollande de nommer Jean Léonetti, qui a échoué pendant dix ans sur la question de la fin de vie, sur un projet de loi sur ce sujet". "François Hollande a fait des promesses pendant la campagne présidentielle qu'il doit tenir. 90% des Français sont favorables à l'euthanasie. C'est la classe politique qui a un problème", ajoute-t-il.

Ouest-France aurait refusé de publier l'avis de décès de Nicole Boucheton, qui dans une lettre explique avoir été contrainte de partir en Suisse pour mourir dignement. Une décision "scandaleuse", pour Jean-luc Romero qui va "saisir le Défenseur des droits".

>
Euthanasie : Nicole Boucheton a envoyé "un message politique", dit Jean-Luc Romero Crédit Média : Bernard Poirette
La rédaction vous recommande
par Bernard PoiretteJournaliste RTL
Suivez Bernard Poirette sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7773740328
Euthanasie : Nicole Boucheton a envoyé "un message politique", dit Jean-Luc Romero
Euthanasie : Nicole Boucheton a envoyé "un message politique", dit Jean-Luc Romero
INVITÉ RTL - La vice-présidente de l'ADMD, atteinte d'un cancer, a dû s'exiler en Suisse "pour mourir dans la dignité". Pour Jean-Luc Romero, François Hollande n'a pas tenu sa promesse de campagne.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/euthanasie-nicole-boucheton-a-envoye-un-message-politique-dit-jean-luc-romero-7773740328
2014-08-15 19:41:00
http://media.rtl.fr/cache/J3ID0wTbzy7pseBdF6yjkQ/330v220-2/online/image/2014/0815/7773740648_jean-luc-romero-president-de-l-association-admd-en-2010.jpg