"Défi Facebook" mortel : la famille à l'origine du jeu ne se sent "pas responsable"

TÉMOIGNAGE - La famille à l'origine du défi facebook "à l'eau ou au resto", qu a provoqué la mort d'un jeune homme, ne pensait pas que le phénomène prendrait une ampleur si dramatique.

La prochaine mise à jour de Facebook comportera une nouvelle fonction, proche de Shazam. Logo Facebook sur un bâtiment de Pékin, le 16 mai 2012 (archives)
Crédit : AFP / Ed Jones
La prochaine mise à jour de Facebook comportera une nouvelle fonction, proche de Shazam. Logo Facebook sur un bâtiment de Pékin, le 16 mai 2012 (archives)

C'et un simple jeu sur les réseaux sociaux qui tourne mal. Un jeune de 19 ans s'est noyé en se jetant à l'eau avec son vélo attaché à la jambe jeudi 12 juin, pour un "défi Facebook" baptisé "à l'eau ou au resto". Ce jeu consiste à se jeter à l'eau, vidéo à l'appui, ou à offrir un dîner au restaurant à ses amis.


À l'origine, le défi "à l'eau ou au resto" a été lancé par une famille de Calais, les Leroux, qui cherchaient simplement à rire un peu.

Après avoir reçu d'un copain belge le défi, Sabrina Leroux et ses proches ont décidé de créer un groupe sur le réseau social pour exposer à leur tour des vidéos de plongeons loufoques. "On a été très surpris. En un mois on a touché des milliers de personnes", raconte-t-elle au micro de RTL, samedi 14 juin.

Une mobilisation à but caritatif

Près de 8.000 fans se manifestent, et diffusent des vidéos. À tel point que la famille organise un saut dans la mer pour 3.000 personnes à Calais fin mai, avec bénéfices reversés à la ligue contre le Cancer.


Sabrina Leroux se dit désolée pour le jeune homme décédé, mais elle écarte toute responsabilité. "À partir du moment où on saute avec un vélo attaché à sa cheville…. Excusez-moi, non, je ne peux pas me sentir responsable", déclare-t-elle au micro de RTL, samedi 14 juin.

La famille prête à lancer un nouveau défi

Selon Frank Dehay, porte-parole de la police nationale, les adolescents sont trop influençables. "On est dans du "t'es pas cap", sauf qu'il y a quelques années le "t'es cap" c'était trois collégiens potaches, là on est face à plusieurs milliers d'internautes et on peut comprendre la pression", explique-t-il.


Pourtant, la famille Leroux a décidé lancer un autre défi sur Facebook. Peut-être, concède-t-elle, en renforçant les recommandations de sécurité.

>
"Défi Facebook" qui tourne au drame : La famille à l'origine phénomène ne se sent "pas responsable"
La rédaction vous recommande
par Thomas ProuteauJournaliste RTL
Suivez Thomas Prouteau sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7772633348
"Défi Facebook" mortel : la famille à l'origine du jeu ne se sent "pas responsable"
"Défi Facebook" mortel : la famille à l'origine du jeu ne se sent "pas responsable"
TÉMOIGNAGE - La famille à l'origine du défi facebook "à l'eau ou au resto", qu a provoqué la mort d'un jeune homme, ne pensait pas que le phénomène prendrait une ampleur si dramatique.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/defi-facebook-qui-tourne-au-drame-la-famille-a-l-origine-du-phenomene-ne-se-sent-pas-responsable-7772633348
2014-06-14 13:21:00
http://media.rtl.fr/cache/l-5p7ZGxmiQuBcDGxA6rFg/330v220-2/online/image/2014/0522/7772180754_la-prochaine-mise-a-jour-de-facebook-comportera-une-nouvelle-fonction-proche-de-shazam-logo-facebook-sur-un-batiment-de-pekin-le-16-mai-2012-archives.jpg