1 min de lecture Attentats en France

Attentats en France : "Il faut que l'État reprenne la main dans les quartiers", affirme Malek Boutih

REPLAY - Le député socialiste de l'Essonne veut "des professionnels, de l'autorité et du service public" dans les quartiers pour sortir de la politique "des bouts de ficelle".

Marc-Olivier Fogiel RTL Soir Marc-Olivier Fogiel
>
Attentats en France : "Il faut que l'État reprenne la main dans les quartiers", affirme Malek Boutih Crédit Image : AFP / BERTRAND GUAY | Durée : | Date : La page de l'émission
MarionDubreuil2209
Marion Dubreuil
Journaliste RTL

Après les attentats qui ont fait 17 morts à Paris, Malek Boutih veut que "l'État reprenne la main" dans les quartiers "avec un objectif clair : aider ceux qui veulent s'en sortir". 

Un diagnostic sans concession

Le député socialiste de l'Essonne pose un diagnostic sans concession sur les quartiers où "ces potentiels terroristes sont protégés par une armée de délinquants. Ils ont une armée de réserve. Les maires sont dépassés, déplore Malek Boutih. Il faut que l'État reprenne la main avec un objectif clair : aider ceux qui veulent s'en sortir."

À lire aussi
Un an après les attentats de janvier, une cérémonie organisée par le Conseil représentatif des institutions juives de France, est organisée à proximité de l'Hyper Cacher. Attentats en France
Attentats en France : 10 personnes en garde à vue soupçonnées d'être en lien avec Coulibaly

"Il n'y a pas de possibilité d'intégration dans la société française en communautarisant par quartier", affirme le député de l'Essonne qui confirme les propos tenus au Point : "Un certain nombre d'élus sont prêts à tout pour des voix quitte à pactiser avec les gangsters et les islamo-nazis". 

Aujourd'hui on est fort. La République peut remettre de l'ordre

Malek Boutih
Partager la citation

"Aujourd'hui on est fort. La République peut remettre de l'ordre, veut croire Malek Boutih qui n'est "pas en colère" mais "triste qu'on en soit arrivé là". "Les musulmans sont les premières cibles de ces gens-là, explique-t-il en parlant des terroristes, il faut les aider il faut leur tendre la main, protéger les enfants de la propagande".

"On a les moyens, explique-t-il. Il faut sortir des bouts de ficelle, exhorte Malek Boutih, des associations. Il faut des vrais professionnels, il faut de l'autorité, du service public. Il faut qu'il n'y ait plus un enfant dans les rues la nuit", a-t-il conclu.

>
Attentats en France : "Il faut que l'État reprenne la main dans les quartiers", affirme Malek Boutih Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats en France Terrorisme État Islamique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7776199499
Attentats en France : "Il faut que l'État reprenne la main dans les quartiers", affirme Malek Boutih
Attentats en France : "Il faut que l'État reprenne la main dans les quartiers", affirme Malek Boutih
REPLAY - Le député socialiste de l'Essonne veut "des professionnels, de l'autorité et du service public" dans les quartiers pour sortir de la politique "des bouts de ficelle".
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/attentats-en-france-il-faut-que-l-etat-reprenne-la-main-dans-les-quartiers-affirme-malek-boutih-7776199499
2015-01-13 19:08:00
http://media.rtl.fr/cache/96K7NvV9BwlD0IMaJS9yaw/330v220-2/online/image/2014/0125/7769151385_le-depute-socialiste-de-l-essonne-et-ancien-president-de-sos-racisme-malek-boutih-le-12-novembre-2013-a-paris.jpg