Attentats à Paris : un des terroristes du Bataclan enterré dans le Val-de-Marne

Omar Mostefaï, un des trois jihadistes qui avaient tiré dans la foule au Bataclan le 13 novembre a été enterré vendredi 12 février à Thiais (Val-de-Marne).

Le jihadiste Omar Mostefaï dans une vidéo de propagande de Daesh tournée avant les attentats du 13 novembre.
Le jihadiste Omar Mostefaï dans une vidéo de propagande de Daesh tournée avant les attentats du 13 novembre.

L'un des jihadistes du 13 novembre, Omar Mostefaï, a été enterré vendredi matin à Thiais (Val-de-Marne). Il fait partie des trois assaillants qui avaient tiré dans la foule au Bataclan, tuant 90 personnes et faisant plus d'une centaine de blessés lors des attentats de Paris et Saint-Denis. Originaire de Courcouronnes (Essonne), cet homme de 29 ans au profil de petit délinquant radicalisé, a été inhumé "dans l'intimité, en petit comité", dans le carré musulman de ce cimetière, qui dépend de la ville de Paris, a indiqué la mairie de Paris, qui a donné son autorisation.

L'enterrement s'est déroulé avant l'ouverture des lieux "pour garantir l'intimité de la famille", a-t-elle ajouté. "En accord" avec les proches du jihadiste, sa sépulture restera anonyme. "C'est le premier terroriste de novembre à être inhumé dans un cimetière parisien", a souligné la mairie de Paris. Seul Samy Amimour, qui faisait également partie des assaillants du Bataclan, a été enterré avant lui, fin décembre, au cimetière intercommunal de La Courneuve (Seine-Saint-Denis).

Un précédent au cimetière de Thiais

"Six permis d'inhumer ont été délivrés par l'Institut médico-légal" concernant les jihadistes du 13 novembre, a rappelé la mairie, précisant que "les familles des quatre autres n'ont pas fait connaître leur choix". Omar Mostefaï avait été tué dans la salle de spectacle parisienne par l'explosion volontaire du gilet explosif d'un de ses deux complices. Il avait rejoint la Syrie en 2013 en compagnie de Samy Amimour, après s'être radicalisé à Chartres (Eure-et-Loir), son dernier domicile connu en France, où il avait fait l'objet d'une fiche S en 2010.

Il avait notamment fréquenté un groupe de prière dans une mosquée du quartier de Beaulieu, animé par Abdelilah Ziyad, un islamiste marocain. Cet homme de 57 ans, condamné en 1997 pour avoir commandité un attentat contre un hôtel de Marrakech, qui avait fait deux morts, lui aurait dispensé son enseignement religieux -ce qu'il a nié auprès de l'AFP. Né à Courcouronnes, où il a vécu jusqu'en 2005 avec ses trois frères et ses deux soeurs, Omar Mostefaï a commis plusieurs petits délits entre 2001 et 2005, sans jamais connaître la prison.

Marié avec une cousine épousée en 2008 en Algérie, qui l'avait rejoint en Syrie, il était père de deux enfants. L'assassin de la policière de Montrouge et de quatre juifs dans le supermarché Hyper Cacher début janvier 2015 à Paris, Amedy Coulibaly, avait lui aussi été enterré dans le carré musulman du cimetière de Thiais, une sépulture anonyme.

La rédaction vous recommande
par Geoffroy Lang
Suivez Geoffroy Lang sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7781859988
Attentats à Paris : un des terroristes du Bataclan enterré dans le Val-de-Marne
Attentats à Paris : un des terroristes du Bataclan enterré dans le Val-de-Marne
Omar Mostefaï, un des trois jihadistes qui avaient tiré dans la foule au Bataclan le 13 novembre a été enterré vendredi 12 février à Thiais (Val-de-Marne).
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/attentats-a-paris-un-des-terroristes-du-bataclan-enterre-dans-le-val-de-marne-7781859988
2016-02-12 17:57:00
http://media.rtl.fr/cache/5K0Fl2VuegjLZzlR0_I-bw/330v220-2/online/image/2016/0212/7781860100_le-jihadiste-omar-mostefai-dans-une-video-de-propagande-de-daesh-tournee-avant-les-attentats-du-13-novembre.jpg