2 min de lecture Attentat à Nice

Attentat à Nice : ce qu'il faut retenir de la conférence de presse de François Molins

Le procureur de la République confirme le "caractère prémédité" de l'attaque et l'existence de "soutiens" et "complicités" de complicité ayant gravité, pendant plusieurs mois, autour de Mohamed Lahouaiej-Bouhlel.

François Molins, le procureur de la République de Paris
François Molins, le procureur de la République de Paris Crédit : MATTHIEU ALEXANDRE / AFP
104761573555224952563
Clémence Bauduin
Journaliste

Cinq individus, quatre hommes et une femme, sont suspectés d'avoir apporté un soutien à Mohamed Lahouaiej Bouhlel, auteur de l'attaque à Nice, dont la préméditation ne fait désormais plus de doute. "Il apparaît que Mohamed Lahouaiej-Bouhlel a envisagé son projet criminel plusieurs mois avant son passage à l'acte", a ainsi déclaré le procureur de la République François Molins dans une conférence de presse tenue jeudi 21 juillet sur les avancées de l'enquête. 

Les cinq individus ont été placés en détention provisoire. Il s'agit de deux Franco-Tunisiens, un Tunisien, un Albanais et une Franco-Albanaise. Tous avaient un casier judiciaire vierge à l'exception de l'un d'eux, Franco-Tunisien, condamné à 6 reprises pour des infractions de droit commun. Aucun d'eux n'était connu des services spécialisés de renseignement. Les cinq individus ont été présentés, jeudi 21 juillet, au magistrat instructeur de l'antiterrorisme en vue de leur mise en examen.

Un article sur le captagon

Depuis la dernière conférence de presse du procureur de la République, lundi 18 juillet, la poursuite des exploitations téléphoniques et informatiques a permis de mettre au jour plusieurs clichés informateurs et des articles de presse qui auraient inspiré l'auteur des faits. L'étude des appels et SMS envoyés depuis les mobiles de Mohamed Lahouaiej-Bouhlel démontre que ce dernier était en lien régulier avec certains des individus arrêtés dans le cadre de l'enquête.

À lire aussi
Générique 6 Attentat à Nice
Le journal de 12h30 : recueillement à Nice en hommage aux victimes un an après l'attentat

Lundi 18 juillet, François Molins faisait savoir que les premières exploitations du téléphone de Mohamed Lahouaiej-Bouhlel avaient permis de découvrir certaines photographies corroborant la piste d'une entreprise terroriste. "La poursuite des exploitations téléphoniques et informatiques a permis de découvrir, sur un téléphone du terroriste, plusieurs autres clichés révélateurs, a-t-il annoncé ce 21 juillet. Il en va ainsi d'un cliché du 25 mai 2015, photographie d'un article sur le captagon". L'article date de mai 2015 et présente ce stupéfiant, consommé par certains jihadistes, comme une "potion magique des combattants".

"Divers zooms sur la foule"

Les enquêteurs ont mis la main sur d'autres photographies corroborant un acte largement prémédité : des clichés pris le 14 juillet 2015, un an jour pour jour avant l'attaque, du feu d'artifice de Nice, et d'autres en date du 17 juillet 2015, lors d'un concert sur la promenade des Anglais. Ces séries de clichés contiennent "divers zooms sur la foule", décrit le procureur de la République. Même constat pour des photos datant du feu d'artifice du 15 août 2015, "toujours avec un focus sur la foule", précise François Molins.

Le 1er janvier 2016, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel se serait intéressé à un article de Nice-Matin intitulé "Il fonce volontairement sur la terrasse d'un restaurant". La photo d'un autre article, datant du 9 janvier 2016 annonçant "l'homme tué devant le commissariat de Barbès est un Tunisien", indique également que le terroriste s'était intéressé à l'homme abattu devant un commissariat de la capitale début 2016. Enfin, une photo prise le 24 janvier 2016, d'une intervention télévisée d'un professeur de médecine, relative aux attentats de Paris, confirme que "Mohamed Lahouaiej-Bouhlel semble avoir envisagé et mûri son projet criminel plusieurs mois avant son passage à l'acte".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentat à Nice Enquête Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784179987
Attentat à Nice : ce qu'il faut retenir de la conférence de presse de François Molins
Attentat à Nice : ce qu'il faut retenir de la conférence de presse de François Molins
Le procureur de la République confirme le "caractère prémédité" de l'attaque et l'existence de "soutiens" et "complicités" de complicité ayant gravité, pendant plusieurs mois, autour de Mohamed Lahouaiej-Bouhlel.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/attentat-a-nice-ce-qu-il-faut-retenir-de-la-conference-de-presse-de-francois-molins-du-21-juillet-sur-les-avancees-de-l-enquete-7784179987
2016-07-21 18:19:00
http://media.rtl.fr/cache/OErSSMlh6N5efGjttM_YUg/330v220-2/online/image/2015/0512/7778317688_francois-molins-le-procureur-de-la-republique-de-paris.jpg