Albert Spaggiari et le casse du siècle

REPLAY - À Nice, le 18 juillet 1976, Albert Spaggiari et son équipe réalisent le casse du siècle. Sur les murs, ils laissent une signature : « Ni armes, ni violence et sans haine ».

>
L'affaire Spaggiari Crédit Image : AFP Crédit Média : Jacques Pradel Télécharger



L'édito de Jacques Pradel

A Nice, le 18 juillet 1976, Albert Spaggiari et son équipe réalisent le casse du siècle. Après des semaines de préparation ils pénètrent dans la salle des coffres de la Société Générale en passant par les égouts. Le gang passera deux jours à l’intérieur de la banque et repartira avec un butin de plus de 46 millions de francs ainsi que de nombreux bijoux et objets précieux. Sur les murs de la salle des coffres ils laissent une signature à la craie : « Ni armes, ni violence et sans haine ». 

Nos invités


Vous pouvez à tout moment soumettre une affaire à Jacques Pradel. Laissez votre message avec les principales informations nécessaires à l'équipe de l'émission pour programmer, peut-être prochainement, ce fait-divers dans L'Heure du Crime.

L'équipe de l'émission vous recommande
par Jacques Pradel
Suivez Jacques Pradel sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7784910139
Albert Spaggiari et le casse du siècle
Albert Spaggiari et le casse du siècle
REPLAY - À Nice, le 18 juillet 1976, Albert Spaggiari et son équipe réalisent le casse du siècle. Sur les murs, ils laissent une signature : « Ni armes, ni violence et sans haine ».
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/albert-spaggiari-et-le-casse-du-siecle-7784910139
2016-09-22 10:30:00
http://media.rtl.fr/cache/XvbD9sKeZ26eklvqWSMBzw/330v220-2/online/image/2016/0828/7784629430_albert-spaggiari-entoure-de-policiers-et-de-son-avocat-en-1976.jpg