Accident d'un car scolaire à Rochefort : il y avait "une chance sur des millions", regrette le président de Charente-Maritime

REPLAY / INVITÉ RTL - Dominique Bussereau, ancien secrétaire d'État aux Transports, s'est rendu sur les lieux du drame qui a coûté la vie à six adolescents ce 11 février. Les deux chauffeurs sont en garde-à-vue.

>
Accident d'un car scolaire à Rochefort : il y avait "une chance sur des millions", regrette le président de Charente-Maritime Crédit Image : AFP Crédit Média : Vincent Parizot,Christelle Rebière Télécharger

Six adolescents ont trouvé la mort dans un accident impliquant un car scolaire transportant une vingtaine d'adolescents et un poids lourd ce jeudi 11 février à Rochefort, en Charente-Maritime. C'est le détachement de la ridelle métallique qui a provoqué l'accident. Les deux véhicules sont entrés en collision peu après 7h15. 

Dominique Bussereau, président du Conseil départemental de Charente-Maritime et ancien secrétaire d'État aux Transports, explique les raisons qui ont conduit à l'accident. "La ridelle s'est ouverte. C'est terrifiant, ça a coupé le car scolaire. Il y a d'ailleurs des morceaux de car qui ont la forme de ce qui reste d'une boîte de sardines. Ça a découpé le car et ça a tué des enfants."

Pour l'heure, aucune faute n'a été constatée de la part des conducteurs qui sont néanmoins en garde-à-vue. "C'est une route qui longe le port de Rochefort. Elle n'est pas large pour éviter les grandes vitesses. C'est un endroit où l'on ne peut pas circuler à plus de 40-50 km/h. Elle est très bien entretenue et est de bonne qualité. Le car n'est pas sorti de sa voie. C'est un concours de circonstances invraisemblable qui a fait que cette ridelle s'est ouverte au moment du passage du car."

Si on regarde les statistiques, le transport par car n'est pas spécialement dangereux

Dominique Bussereau, président du Conseil départemental de Charente-Maritime

Dominique Bussereau n'a pas le souvenir d'un tel accident. "Il y avait une chance sur des millions. Peut-être certains motards en ont-ils été victimes à Paris ou ailleurs. C'est complètement incroyable. En France, on a fait beaucoup de progrès en matière de transports scolaires. On a mis en place des éthylotests anti-démarrage pour faire en sorte qu'un conducteur qui aurait un peu bu ne puisse pas démarrer son autocar, on a installé des ceintures de sécurité. En Charente-Maritime, 30.000 enfants prennent le car scolaire chaque jour et il ne se passe jamais rien."

Cet accident de car intervient au lendemain d'une sortie de route d'un car scolaire dans le Doubs entraînant la mort de deux collégiens. Est-ce un moyen de transport plus dangereux ? "Si on regarde les statistiques, le transport par car scolaire n'est pas spécialement dangereux", répond l'ancien ministre des Transports qui était sur les lieux du drame à proximité des familles des victimes. "Elles ont préféré rester dans leur deuil. Les enfants indemnes sont choqués."

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781830850
Accident d'un car scolaire à Rochefort : il y avait "une chance sur des millions", regrette le président de Charente-Maritime
Accident d'un car scolaire à Rochefort : il y avait "une chance sur des millions", regrette le président de Charente-Maritime
REPLAY / INVITÉ RTL - Dominique Bussereau, ancien secrétaire d'État aux Transports, s'est rendu sur les lieux du drame qui a coûté la vie à six adolescents ce 11 février. Les deux chauffeurs sont en garde-à-vue.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/accident-d-un-car-scolaire-a-rochefort-il-y-avait-une-chance-sur-des-millions-regrette-le-president-de-charente-maritime-7781830850
2016-02-11 14:14:00
http://media.rtl.fr/cache/9yN_CJ5eHDmRbN0lt1O75A/330v220-2/online/image/2016/0211/7781831414_dominique-bussereau.jpg