2 min de lecture Primaire PS

Primaire de la gauche : Montebourg se place "au cœur des différentes gauches"

Le candidat à la primaire, qui se veut fédérateur, multiplie les références : de DSK à Chevènement, en passant par de Gaulle.

Arnaud Montebourg
Arnaud Montebourg Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
109127536140888961261
Ludovic Galtier
et AFP

On connaît à présent le nom des sept candidats de la primaire de la gauche. Les candidatures de Jean-Luc Bennahmias, Benoît Hamon, Vincent Peillon, Sylvia Pinel, François de Rugy et Manuel Valls ont ainsi été validées par la Haute autorité des primaires citoyennes. Un temps mis en cause pour des cotisations non réglées - polémique dégonflée ensuite par Thomas Clay - Arnaud Montebourg est aussi dans la bataille.

Dans les colonnes du Parisien - Aujourd'hui en France, l'ancien ministre de l'Économie de François Hollande vante son projet "au cœur des différentes gauches". "La gauche sociale, la gauche du travail - je suis favorable à l'abrogation de la loi El Khomri - la gauche des valeurs, la défense des libertés publiques, de la laïcité". Arnaud Montebourg poursuit ainsi sa stratégie du rassemblement, en citant de multiples références de gauche - Dominique Strauss KahnJean-Pierre Chevènement - mais aussi le général de Gaulle. "J'ai dit que mon projet était socialiste mais pas seulement. Il est aussi d'inspiration gaulliste, écologique, républicaine", décrit M. Montebourg.

À lire aussi
François Hollande présidentielle 2017
Primaires, FN, débats télévisés... Hollande particulièrement agacé par la campagne

Opposé en revanche à la victoire d'un candidat social-libéral comme Manuel Valls, Arnaud Montebourg n'est pas tendre avec la politique menée par François Hollande. "La nouvelle génération de gauche a été brûlée par ce quinquennat (...) Elle va désormais pouvoir se porter vers le futur, sans oublier les actes des uns et des autres", veut croire celui qui propose de réduire de moitié le nombre de parlementaires et l'instauration de l'élection d'une "fraction de l'Assemblée nationale à la proportionnelle".

Plein emploi, renforcement des moyens en primaire, mutuelle à prix modéré...

Sur le plan social, l'ex-ministre vise le plein-emploi. "Si c'est pour inverser les courbes, ce n'était pas la peine de nous déranger", relève-t-il. Il mise sur des "plans de relance", dont un de 30 milliards d'euros sur les trois premières années. En matière d'éducation, il souhaite "concentrer les efforts, pour commencer, sur la tranche d'âge scolarisée en CP-CE1-CE2 car les retards pris à ce moment-là par certains enfants sont quasi définitifs". Il propose de créer un "maître des savoirs fondamentaux" qui "suive les élèves de classe en classe pendant ces trois années". Enfin, il souhaite l'instauration, en matière de santé, d'une "mutuelle à prix modéré qu'organiserait la Sécurité sociale elle-même".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire PS Arnaud Montebourg Jean-Pierre Chevènement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7786332953
Primaire de la gauche : Montebourg se place "au cœur des différentes gauches"
Primaire de la gauche : Montebourg se place "au cœur des différentes gauches"
Le candidat à la primaire, qui se veut fédérateur, multiplie les références : de DSK à Chevènement, en passant par de Gaulle.
http://www.rtl.fr/actu/politique/primaire-de-la-gauche-montebourg-se-place-au-coeur-des-differentes-gauches-7786332953
2016-12-18 12:47:32
https://media.rtl.fr/cache/FjpHp3EuV5QiJrE_417gBg/330v220-2/online/image/2016/1202/7786092975_arnaud-montebourg.jpg