Présidentielle 2017 : les arguments du camp Hollande pour faire battre Juppé

Les proches du chef de l'État invitent les électeurs de gauche à ne pas voter à la primaire de la droite, afin de barrer la route à Alain Juppé.

Alain Juppé lors du premier débat de la primaire de la droite et du centre, le 14 octobre 2016
Crédit : Martin BUREAU / POOL / AFP
Alain Juppé lors du premier débat de la primaire de la droite et du centre, le 14 octobre 2016

Les proches de François Hollande se mobilisent pour faire barrage à Alain Juppé. Face à la progression du maire de Bordeaux dans les sondages de la primaire de la droite, à laquelle de nombreux sympathisants de gauche semblent envisager de participer, l'entourage du chef de l'État cherche à discréditer celui qui est aussi favori de la présidentielle 2017. Pour cela, un cinglant réquisitoire a été rédigé par un soutien du Président et envoyé sous forme de lettre aux élus locaux pour dissuader les électeurs socialistes de voter pour Alain Juppé. L'intitulé du document, que BFMTV révèle ce mardi 18 octobre, est d'ailleurs sans équivoque : "Lettre à un électeur de gauche qui envisage de voter Juppé à la primaire de la droite".

"Tu souhaites la victoire de la gauche en 2017. Tu la souhaites tellement que tu es prêt à aller voter Juppé à la primaire de la droite pour éviter Sarkozy. Mais pour que la gauche gagne en 2017, il faut que le candidat de la gauche soit présent au second tour de la présidentielle", est-il écrit en premier lieu avant une attaque contre l'ensemble de la droite réclamant l'alternance : "En participant à la primaire de la droite, tu valideras un candidat de droite qui appliquera un programme autoritaire et inégalitaire revenant sur les mesures justes prises par la gauche depuis 2012 mais aussi sur bien des conquêtes sociales de 1997 ou 1981".

"Préserve ton vote pour la primaire de la gauche"

La lettre enchaîne ensuite sur de nombreux arguments qui critiquent le bilan d'Alain Juppé. "Il a été le premier ministre de Chirac en 1995, il a mis la France dans la rue par sa réforme brutale des retraites", peut-on lire. Ou encore : "Lui président veut ainsi faire passer l'âge minimal de départ à la retraite de 62 à 65 ans". Outre d'autres reproches portant notamment sur sa volonté de supprimer l'ISF, Alain Juppé est aussi tancé sur son passé judiciaire. "Lui président, ce n'est pas la République exemplaire. (...) Il a été un élément clé d'un système de financement occulte d'emplois au sein du RPR".

En résumé, le camp hollandais invite les électeurs à ne pas succomber à "élégance des mots" de l'ancien premier ministre. "Préserve-toi, préserve ton vote pour la primaire de la gauche. C'est là qu'il sera utile et non pas perdu au milieu des voix de la droite", indique la lettre, alors que François Hollande, qui "sera candidat" de l'avis de Najat Vallaud-Belkacem, n'a toujours pas donné d'indication sur ses intentions pour 2017.

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785334325
Présidentielle 2017 : les arguments du camp Hollande pour faire battre Juppé
Présidentielle 2017 : les arguments du camp Hollande pour faire battre Juppé
Les proches du chef de l'État invitent les électeurs de gauche à ne pas voter à la primaire de la droite, afin de barrer la route à Alain Juppé.
http://www.rtl.fr/actu/politique/presidentielle-2017-les-arguments-du-camp-hollande-pour-faire-battre-juppe-7785334325
2016-10-18 10:47:15
http://media.rtl.fr/cache/Fyq0QGxRAYL53bklDP87KA/330v220-2/online/image/2016/1014/7785277048_alain-juppe-lors-du-premier-debat-de-la-primaire-de-la-droite-et-du-centre-le-14-octobre-2016.jpg