2 min de lecture Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : la campagne de terrain de Le Pen en proie aux difficultés

De nombreux meetings prévus dans le calendrier de Marine Le Pen n'ont finalement jamais eu lieu. En cause, des problèmes d'organisation.

Marine Le Pen en déplacement à Nice, le 13 février 2017
Marine Le Pen en déplacement à Nice, le 13 février 2017 Crédit : VALERY HACHE / AFP
109127536140888961261
Ludovic Galtier
Journaliste RTL

La campagne sur le terrain n'est pas semée d'embûches seulement pour François Fillon. Si Marine Le Pen est épargnée des concerts de casseroles qui accueillent le candidat de la droite et du centre durant ses déplacements, la présidente du Front national n'enchaîne pas moins les mauvaises surprises, comme le révèle le quotidien Le Monde. En effet, multiplier les déplacements en zone rurale n'est pas toujours aisé et l'organisation semble pêcher.

Illustration avec la programmation d'un meeting à Clairvaux-les-Lacs, village de 1.500 habitants du Jura. La candidate doit y tenir un meeting ce vendredi 17 février. Mais le maire de la commune, Alain Panseri, a souhaité annuler la tenue de cet événement pour des raisons de sécurité. "Il y a une inadéquation entre la taille de notre ville, de notre salle des fêtes et la venue d’une candidate à la présidentielle. J’aurais tenu le même raisonnement si Fillon et Hamon avaient voulu venir faire un meeting chez nous", expliquait-il au Progrès.

À lire aussi
Julien Dray, ancien député PS de l'Essonne (illustration) présidentielle 2017
Julien Dray est l’invité de RTL ce lundi 22 mai

Finalement, la justice, saisie par le Front national, a donné raison au camp de Marine Le Pen. Selon le juge des référés, le refus du maire représentait une "atteinte grave et manifestement illégale à la liberté fondamentale de réunion". Une décision que n'a d'ailleurs pas manqué de relayer Florian Philippot.

Si, cette fois, le meeting aura bien lieu, le vice-président du FN oublie de dire que cela n'a pas toujours été le cas. Nouveau couac cité par Le Monde à Revin, commune des Ardennes où Marine Le Pen a choisi de mener campagne le 22 février prochain. Le maire de la commune a appris la nouvelle sans avoir été contacté par le staff frontiste local. La préfecture des Ardennes n'aurait, elle non plus, pas été prévenue. L'événement a fini par être annulé.

Des doutes quant à l'obtention des 500 parrainages ?

Un autre sujet concentre actuellement toutes les attentions au Front national. La collecte des 500 parrainages est plus compliquée que prévu. La nouvelle règle de collecte des parrainages - les maires sont dorénavant chargés d'adresser eux-mêmes leur parrainage au Conseil constitutionnel - inquiéterait au plus haut point le FN. Michel Guiniot, responsable de la collecte des parrainages au niveau national, appelle d'ailleurs chaque responsable départemental à multiplier les relances téléphoniques afin de ne prendre aucun risque et décrocher ainsi le ticket de Marine Le Pen pour la présidentielle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Marine Le Pen Front national
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787292358
Présidentielle 2017 : la campagne de terrain de Le Pen en proie aux difficultés
Présidentielle 2017 : la campagne de terrain de Le Pen en proie aux difficultés
De nombreux meetings prévus dans le calendrier de Marine Le Pen n'ont finalement jamais eu lieu. En cause, des problèmes d'organisation.
http://www.rtl.fr/actu/politique/presidentielle-2017-la-campagne-de-terrain-de-le-pen-en-proie-aux-difficultes-7787292358
2017-02-17 13:20:44
http://media.rtl.fr/cache/nyDADqIfTv4TLxSxqIAWLg/330v220-2/online/image/2017/0213/7787230490_marine-le-pen-en-deplacement-a-nice-le-13-fevrier-2017.jpg