Présidentielle 2017 : face à Nicolas Sarkozy, Alain Juppé perd-il son sang-froid ?

Le maire de Bordeaux et candidat à la primaire de la droite multiplie les attaques à l'encontre de Nicolas Sarkozy. Il a notamment dénoncé la "nullité" du débat politique.

>
Présidentielle 2017 : face à Nicolas Sarkozy, Alain Juppé perd-il son sang-froid ? Crédit Image : FRANCOIS NASCIMBENI / AFP Crédit Média : Dominique Tenza

"Qu'il ne se gêne pas pour redresser le débat". Telle est la réponse de Nicolas Sarkozy en réponse au tweet d'Alain Juppé qui regrettait la "nullité du débat politique" en faisant référence à la polémique lancée par l'ancien président de la République sur les "Gaulois". Pour les proches de Nicolas Sarkozy, cette réponse est une preuve de plus que le maire de Bordeaux est en train de perdre son sang-froid dans cette primaire de la droite.

Pourtant à la fin du mois d'août, le favoris des sondages apparaissait extrêmement calme face à ses soutiens. "J'aborde cette compétition avec sérénité et détermination", lançait-il en région parisienne. Un mot d'ordre à l'époque : le sang-froid. "Il paraît qu'on a dit que j'étais le bonze de Bordeaux". Mais cela était sans compter sur Nicolas Sarkozy, qui espère bien mettre à mal la force tranquille de son adversaire. 

Nous le provoquons et lui, il mord

Un des chefs de fil de la campagne de Nicolas Sarkozy

L'ancien chef de l'État s'est donc lancé dans une course à la surenchère identitaire et semble prêt à tout, y compris à déformer les propos de l'ancien premier ministre. "Je n'accepte pas les accommodements raisonnables avec les extrémistes", a notamment déclaré Nicolas Sarkozy. Sauf qu'Alain Juppé n'a jamais prôné le début d'un accord avec les extrémistes. De quoi faire perdre ses nerfs au "bonze" de Bordeaux : "Qui a dit que je faisais des accommodements raisonnables avec les extrémistes ? On ne dit pas n'importe quoi, j'ai une rigueur intellectuelle", a répondu celui qui était encore la figure n°1 de cette primaire de la droite.

Mais aujourd'hui, la situation a évolué et le maire de Bordeaux semble cantonné à réagir à ce que fait, dit ou pense son principal rival. Chez les sarkozystes, le but est donc atteint : "Nous le provoquons et lui, il mord", s'amuse l'un des chefs de fil de la campagne. Cynique, peut-être, mais efficace, visiblement.

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7784963240
Présidentielle 2017 : face à Nicolas Sarkozy, Alain Juppé perd-il son sang-froid ?
Présidentielle 2017 : face à Nicolas Sarkozy, Alain Juppé perd-il son sang-froid ?
Le maire de Bordeaux et candidat à la primaire de la droite multiplie les attaques à l'encontre de Nicolas Sarkozy. Il a notamment dénoncé la "nullité" du débat politique.
http://www.rtl.fr/actu/politique/presidentielle-2017-face-a-nicolas-sarkozy-alain-juppe-perd-il-son-sang-froid-7784963240
2016-09-23 09:55:23
http://media.rtl.fr/cache/sxH_VV5dEI-EPPIuZ5JIHA/330v220-2/online/image/2016/0912/7784820507_alain-juppe-le-9-septembre-2016.jpg