Pour le sénateur Jean-François Mayet, "les femmes sont là pour faire des enfants"

À l'occasion de débats sur la désertification médicale, le sénateur d'Indre Jean-François Mayet (LR) ne s'est pas privé d'un petit coup de gueule sexiste.

Vue du Sénat lors d'une séance le 7 avril 2015
Crédit : CHARLES PLATIAU / POOL / AFP
Vue du Sénat lors d'une séance le 7 avril 2015

Le sénateur Jean-François Mayet (Les Républicains), 75 ans, s'est fait recadrer mercredi 15 juillet à l'occasion d'un débat sur la loi santé. Pour l'élu, également maire de Châteauroux, le problème de la désertification médicale est surtout dû à la féminisation de la profession. Selon lui, "75 % des nouveaux diplômés sont des femmes. Or nonobstant l'égalité, elles sont quand même là pour faire des enfants..." 

Capture d'écran du site du Sénat

La sénatrice Chantal Jouanno (UDI), présidente de la délégation parlementaire aux droits des femmes, l'a aussitôt rappelé à l'ordre : "Elles ne sont pas là 'pour' faire des enfants ; elles font des enfants, c'est différent !" Mais le sénateur de l'Indre persiste : "ce n'est pas à 50 ans qu'elles en feront. Ma fille a fait des enfants à 41 et à 42 ans : gérer deux enfants en bas âge en même temps qu'une carrière de médecin, ce n'est pas une sinécure !" 

Les jeunes médecins refusent le libéralisme : ils se contentent de gagner 3 500 à 4 000 euros par mois ; après dix ans d'études, c'est ridicule !

Jean-François Mayet

La solution aux déserts médicaux relèverait-elle d'un simple rééquilibrage du ratio homme/femme dans la profession ? L'élu avance une autre explication. "Je suis convaincu qu'on ne résoudra pas la désertification médicale en comptant sur les seuls médecins libéraux (...) les jeunes médecins refusent le libéralisme : ils se contentent de gagner 3.500 à 4.000 euros par mois ; après dix ans d'études, c'est ridicule !" 

Le rapporteur sur la loi santé Jean-François Longeot (UDI) prône plutôt la mise en place d'un dispositif de "régulation" comprenant des "aides à l'installation dans les zones très sous dotées". "Le dispositif du praticien territorial de médecine générale, qui garantit un revenu net mensuel de 3 640 euros en contrepartie d'une installation en zone sous dotée, a attiré 411 généralistes", rappelle-t-il. Un montant "ridicule" ? C'est en tout cas moins que les 5.366 euros net que touche un sénateur. 

La rédaction vous recommande
par Yannick SanchezJournaliste RTL
Suivez Yannick Sanchez sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7779140621
Pour le sénateur Jean-François Mayet, "les femmes sont là pour faire des enfants"
Pour le sénateur Jean-François Mayet, "les femmes sont là pour faire des enfants"
À l'occasion de débats sur la désertification médicale, le sénateur d'Indre Jean-François Mayet (LR) ne s'est pas privé d'un petit coup de gueule sexiste.
http://www.rtl.fr/actu/politique/pour-le-senateur-jean-francois-mayet-les-femmes-sont-la-pour-faire-des-enfants-7779140621
2015-07-18 13:23:00
http://media.rtl.fr/cache/Z5NG0gA4lABa2W6s-MMhjA/330v220-2/online/image/2015/0524/7778471758_vue-du-senat-lors-d-une-seance-le-7-avril-2015.jpg