Les grands patrons appellent à une mobilisation générale pour l'emploi

Dans une lettre ouverte à François Hollande publiée par le Journal du Dimanche, le patronat propose des mesures d'urgence pour relancer l'emploi.

François Hollande et Pierre Gattaz, en janvier 2015 (illustration)
Crédit : AFP
François Hollande et Pierre Gattaz, en janvier 2015 (illustration)

"C'est la dernière chance", préviennent d'emblée les grands patrons signataires d'une lettre ouverte à l'adresse de François Hollande pour inciter le gouvernement à assouplir la réglementation du travail pour relancer l'emploi, publiée dans le Journal du Dimanche. Alors que le président de la République doit présenter son plan pour relancer l'emploi jeudi 18 janvier - le dernier grand chantier annoncé pour le quinquennat - le patronat français tente d'inciter le président à accentuer la libéralisation du marché du travail, déjà amorcé par le gouvernement depuis le virage social-libéral de janvier 2014.

En "appelant à une mobilisation générale" pour l'emploi, soutenue par "l'ensemble des partis politiques" les représentants du patronat ont su reprendre à leur compte "l'état d'urgence social" dépeint par François Hollande dans ses vœux aux Français le 31 décembre. Le Medef, l'Association française des entreprises privées (l'Afep, qui rassemble les 115 plus grandes multinationales), Croissance plus, Ethic, EDC (patronat chrétien), le Cercle de l'industrie et le Mouvement des entreprises de taille intermédiaire ont co-signé cette lettre ouverte.

Un traitement de choc

Alors que Myriam El Khomri a annoncé que la croissance actuelle ne permettrait pas d’inverser la courbe du chômage samedi 9 janvier, les signataires de cette lettre soumettent un "socle minimal" au président de la République pour relancer l'emploi. Cinq mesures sont détaillées dans ce document : la réforme du contrat de travail, la suppression des charges sociales dans les petites sociétés ou autoentreprises, la création d'un "contrat de travail agile", la suppression des cotisation patronale ou encore l'instauration d'un barème au Prud'hommes.

"Hollande a promis un plan mais il y a un risque de se retrouver avec des mesurettes. Il n’y aura pas d’autre occasion d’agir en profondeur avant 2017", s'inquiète un responsable patronal. Le gouvernement s'est cependant engagé à ne pas revenir sur un certain nombre d'acquis sociaux en confiant à Robert Badinter la mission d'ébaucher un projet de réforme du travail : les 35h, le Smic ou encore le contrat de travail.

La rédaction vous recommande
par Geoffroy Lang
Suivez Geoffroy Lang sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7781260943
Les grands patrons appellent à une mobilisation générale pour l'emploi
Les grands patrons appellent à une mobilisation générale pour l'emploi
Dans une lettre ouverte à François Hollande publiée par le Journal du Dimanche, le patronat propose des mesures d'urgence pour relancer l'emploi.
http://www.rtl.fr/actu/politique/les-grands-patrons-appellent-a-une-mobilisation-generale-pour-l-emploi-7781260943
2016-01-10 11:51:00
http://media.rtl.fr/cache/o6sm4kW88U6m4tWx6sFUSA/330v220-2/online/image/2015/1215/7780855852_francois-hollande-et-pierre-gattaz-en-janvier-2015-illustration.jpg