Jean-Marie Le Pen : la semaine où le Front national a mis son fondateur à l'écart

DÉCRYPTAGE - Les déclarations fracassantes de Jean-Marie Le Pen l'auront mis à l'écart du FN. Marine Le Pen s'est détachée des propos de son père, en arrêtant d'héberger ses vidéos sur son site.

Jean-Marie et Marine Le Pen, le 30 mars 2012, à Nice
Crédit : BORIS HORVAT / AFP
Jean-Marie et Marine Le Pen, le 30 mars 2012, à Nice

L'entente cordiale n'existe plus au sein du Front national. Marine Le Pen souhaite se détacher au maximum de l'image de son père et de ses sorties fracassantes. 

Après avoir déclaré que le virus Ebola pouvait résoudre les problèmes d'immigration, l'opposant de Jacques Chirac à la présidentielle de 2002 a proposé de faire une "fournée" de Patrick Bruel et d'autres artistes opposés au parti frontiste. La phrase de trop pour Marine Le Pen, qui a décidé de marquer une rupture avec son père

Mais malgré des relations clairement refroidies entre le père et la fille, l'éviction du premier d'une formation politique qu'il a contribué à créer semble plus qu'improbable, selon le politologue Pascal Perrineau.

Lundi : les partisans FN lâchent Jean-Marie Le Pen

Tout commence par une simple vidéo, postée sur le site internet du parti d'extrême droite. Il s'en prend ainsi à plusieurs célébrités comme Yannick Noah, Guy Bedos ou encore Madonna. Ces propos ont été jugés antisémites par ses détracteurs et ont provoqué l'indignation de l'association SOS Racisme.

Le malaise monte rapidement au sein du parti. Florian Philippot dénonce la "brutalité des propos". Quant à Gilbert Collard, député proche de Marine Le Pen, il "condamne ces propos. Je ne comprends pas qu'on les diffuse". Cependant, Jean-Marie Le Pen n'en perd pas sa répartie et déclare : "S'il y a des gens de mon camp qui l'interprètent de cette manière, c'est que ce sont des imbéciles"

>
VIDÉO - "Jean-Marie Le Pen dit ce qu'il veut, quand il veut" Crédit Média : RTL.fr
La rédaction vous recommande

Mardi : Marine Le Pen se désolidarise des propos de son père

Les relations se fissurent de plus en plus entre le père et la fille Le Pen, malgré les propos du fondateur du parti qui explique au micro de RTL qu'ils ne sont "pas fâchés, officiellement". Le président d'honneur du Front national se dit "blessé" par la réaction de sa fille.

"En ce qui me concerne, elle s'est trompée", affirme-t-il mardi 10 juin. "Je ne suis pas si facile que ça à évacuer. Personne ne bridera ma liberté d'expression. Je n'ai pas l'intention de changer d'attitude", assure le fondateur du Front national, qui livrera dorénavant ses vidéos sur son propre site. 

>
Jean-Marie Le Pen sur sa fille : "Nous ne sommes pas fâchés, officiellement" Crédit Média : Yaël Goosz - RTL

Mercredi : Le site du FN ne publiera plus les vidéos de Jean-Marie Le Pen

Et si cette guerre était bénéfique pour Marine Le Pen ? C'est une révolution au Front national, puisque le site du parti n'hébergera plus les blogs vidéo de Jean-Marie Le Pen. "De ce mal peut sortir un bien", confiait alors un proche de la présidente du Front national.

>
Jean-Marie Le Pen mis à l'écart du FN : une situation qui peut profiter au parti Crédit Média : Yaël Goosz

Jeudi : Jean-Marie Le Pen publie une lettre incendiaire

"Je ne fais que demander justice, en appelant à votre autorité, la simple réparation d'un dommage injustifié. Dès lors, je considérerai dans l'intérêt commun que l'incident est clos", déclare le président d'honneur du parti, jeudi 12 juin. 

Jean-Marie Le Pen tente de recoller les morceaux en envoyant une lettre au siège de son parti. Pourtant, il n'hésite pas à régler ses comptes avec ses détracteurs : "Cette dénonciation de mes propos est, hélas, banale et n'aurait pas pris d'ampleur si cette calomnie odieuse n'avait été accréditée par les commentaires maladroits d'un responsable FN et celui d'un député, qui n'est pas membre du Front national, tout en lui devant son élection, mais surtout par votre condamnation d'une 'faute politique'". Il vise ainsi le vice-président du FN Louis Aliot et le député Gilbert Collard

>
VIDÉO - Ebola, chambres à gaz, Sida : les sorties les plus polémiques de Jean-Marie Le Pen Crédit Image : GUILLAUME SOUVANT / AFP Crédit Média : RTL.fr

Vendredi : le père règle ses compte avec sa fille

C'est la première fois depuis le début du scandale que Jean-Marie Le Pen va s'en prendre directement à sa fille. "Mais vous-même, n'avez-vous pas été mise en cause par votre déclaration sur 'l'occupation' de rues par des fidèles musulmans ou encore par votre présence à Vienne, à un bal, réputé 'nazi' par nos ennemis ?", déclare-t-il dans cette même lettre, dont la totalité n'a été divulguée que vendredi 13 juin.

Samedi : Jean-Marie Le Pen, un "handicap" ?

Cette dispute par médias interposés n'a pas tardé à faire baisser la cote de popularité du président d'honneur du parti. À tel point que Jean-Marie Le Pen est désormais considéré comme un "handicap" pour le Front national par une très large majorité de Français, selon deux sondages publiés samedi 14 juin.

Selon un sondage BVA pour I<télé-CQFD, Jean-Marie Le Pen est qualifié de "handicap" par 83% des Français, tandis que seulement 8% considèrent qu'il est un "atout". Ce résultat est confirmé auprès des sympathisants FN, qui sont un peu plus nombreux à qualifier Jean-Marie Le Pen "d'atout" (14%).

Autre sondage, même conclusion. Selon une étude Ifop pour Dimanche Ouest France, pour plus de 6 Français sur 10 (63%), la présence de Jean-Marie Le Pen à la présidence d'honneur du Front national est un "handicap" pour son parti.

Dimanche : une image de "provocateur"

Jean-Marie Le Pen continue de s'enfoncer dans les sondages. 91% des Français ont une mauvaise opinion de lui, soit plus de neuf personnes interrogées sur dix, selon un sondage BVA pour Le Parisien, publié ce dimanche 15 juin.

Interrogés sur l'image personnelle de Le Pen, les sondés le trouvent à une très grande majorité "provocateur" (93%), "agressif" (88%), "extrémiste" (85%), "raciste" (83%), "antisémite" (81%), "ringard" (73%) et "démagogique" (67%).

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7772655523
Jean-Marie Le Pen : la semaine où le Front national a mis son fondateur à l'écart
Jean-Marie Le Pen : la semaine où le Front national a mis son fondateur à l'écart
DÉCRYPTAGE - Les déclarations fracassantes de Jean-Marie Le Pen l'auront mis à l'écart du FN. Marine Le Pen s'est détachée des propos de son père, en arrêtant d'héberger ses vidéos sur son site.
http://www.rtl.fr/actu/politique/jean-marie-le-pen-la-semaine-ou-le-front-national-a-mis-son-fondateur-a-l-ecart-7772655523
2014-06-15 19:42:00
http://media.rtl.fr/cache/GQemvBnRxfB8HGbjRRpqmQ/330v220-2/online/image/2014/0615/7772656010_jean-marie-et-marine-le-pen-le-30-mars-2012-a-nice.jpg