Déchéance de nationalité : "Manuel Valls a volontairement falsifié mes propos, je les maintiens", dit Cécile Duflot

GRAND JURY - Cécile Duflot s'est montrée particulièrement virulente envers le Premier ministre Manuel Valls dimanche 7 février après la polémique liée à son évocation du régime de Vichy vendredi à l'Assemblée nationale.

Cécile Duflot le 12 novembre 2015. >
Cécile Duflot, invitée du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI Crédit Image : PASCAL GUYOT / AFP | Crédits Média : RTL | Durée : | Date :
1/

La co-présidente du groupe écologiste à l'Assemblée nationale, Cécile Duflot, a vivement critiqué le Premier ministre Manuel Valls sur de nombreux points, dimanche 7 février dans Le Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI. L'ancienne ministre du logement avait été à l'origine d'une polémique au sein de l'hémicycle vendredi 5 février lors des débats concernant la déchéance de nationale. Elle avait rappelé que le "dernier régime à avoir massivement utilisé la déchéance de nationalité" était le régime de Vichy. Un parallèle qui avait causé une vive réponse de la part de Manuel Valls, dont elle accuse d'avoir monté une "polémique artificielle".

"Non seulement mes propos sont le reflet exact de ma pensée, mais je les maintiens, assure-t-elle. Je n'ai pas invoqué Vichy j'ai rappelé l'histoire, Manuel Valls a falsifié mes propos. Il l'a fait volontairement pour laisser planer le doute. C'est indigne. S'il l'a fait c'est parce qu'il était embarrassé." Cécile Duflot estime-t-elle que Manuel Valls fait régner la terreur à gauche ? "Pour une part oui, affirme-t-elle. C’est comme cela qu’il souhaite obtenir le vote de mercredi. On ne peut pas faire de manœuvre tactique avec la République. Il y a un piège dans lequel Manuel Valls est tombé, c'est celui de surjouer l'autorité. Lui et ses bouledogues aboyeurs ne m'impressionnent pas."

Opposée depuis le début à l'inscription du principe de déchéance de nationalité dans la Constitution de la Ve République, l'ancienne ministre du Logement estime que cette réforme constitutionnelle est dangereuse. "C'est un texte de manipulation et de joute tactique avec l'opposition, affirme-t-elle. Pour la première fois depuis très longtemps une réforme enlève des libertés."

"Ma position est très claire, c'est une brèche que l'on crée dans la Constitution et c'est un danger. Il faut être honnête elle n'apporte aucune protection, c'est un symbole inverse", poursuit-t-elle en estimant qu'on "va dans le sens de la martyrologie" (sic) des terroristes.

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781749242
Déchéance de nationalité : "Manuel Valls a volontairement falsifié mes propos, je les maintiens", dit Cécile Duflot
Déchéance de nationalité : "Manuel Valls a volontairement falsifié mes propos, je les maintiens", dit Cécile Duflot
GRAND JURY - Cécile Duflot s'est montrée particulièrement virulente envers le Premier ministre Manuel Valls dimanche 7 février après la polémique liée à son évocation du régime de Vichy vendredi à l'Assemblée nationale.
http://www.rtl.fr/actu/politique/decheance-de-nationalite-manuel-valls-a-volontairement-falsifie-mes-propos-je-les-maintiens-dit-cecile-duflot-7781749242
2016-02-07 13:42:00
http://media.rtl.fr/cache/9rjpbDL3zZBxgBBSe7ZNVQ/330v220-2/online/image/2015/1220/7780943971_duflot.jpg