Crise des éleveurs : "Attention aux dérapages", prévient Stéphane Le Foll

REPLAY / INVITÉ RTL - Les éleveurs reprochent aux industriels de ne pas avoir respecté l'accord du 17 juin sur la hausse du prix de la viande et envisagent de relancer des opérations coup de poing contre les industriels récalcitrants.

>
Crise des éleveurs : "Attention aux dérapages", prévient Stéphane Le Foll, invité de RTL le 28 octobre 2015 Crédit Image : Ambre Lefèvre/RTL.fr Crédit Média : Olivier Mazerolle Télécharger

Quatre mois après le début de la grogne des agriculteurs, la colère ne retombe pas. Les éleveurs reprochent au groupe industriel Bigard Charal de ne pas avoir respecté les accords du 17 juin 2015, pour une hausse du prix de la viande et une répartition équitable des marges. Invité à réagir sur les opérations coup de poing envisagées par les agriculteurs, Stéphane Le Foll met en garde les éleveurs : "Il faut toujours faire attention à tout ça parce que cela peut avoir des conséquences en terme de dérapage."

Le ministre de l'Agriculture reconnaît cependant que Jean-Paul Bigard fait cavalier seul dans les négociations, au détriment de l'intérêt global d e la filière : "Avec un autre [industriel], ils ont été des acteurs désagréables de la remise en cause de l’accord [du 17 juin]". Le leader national de la viande (avec 40% du marché) ne bénéficie pas d'un traitement de faveur selon Stéphane le Foll, qui va cependant recevoir Jean-Paul Bigard à part, en marge des négociations collectives de la filière.

Il espère que l'industriel rejoindra bientôt la table des négociations, car "l'intérêt de la filière passe toujours avant celui de l'entreprise". L'ancien député de Sarthe a reconnu que la crise des éleveurs était loin d'être finie après avoir reçu entre 22.000 et 23.000 demandes de dossier mais il demande un minimum de temps avoir d'obtenir des résultats pour un problème qui ne peut pas se résoudre "en trois jours".

Interrogé par une auditrice sur les délais d'attente pour recevoir les aides du gouvernement, le ministre de l'Agriculture a garantit que tous les dossiers déposés avant le 30 septembre seraient traités avant la fin de l'année. Stéphane Le Foll s'est voulu rassurant et a affirmé que le rapport de l'OMS pointait seulement les risques d'une consommation excessive de charcuterie et de viande rouge. "Tout est une question d'équilibre alimentaire", a répondu le porte-parole du gouvernement à un charcutier qui lui demandait s'il était un criminel.

La rédaction vous recommande
par Geoffroy Lang
Suivez Geoffroy Lang sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7780282606
Crise des éleveurs : "Attention aux dérapages", prévient Stéphane Le Foll
Crise des éleveurs : "Attention aux dérapages", prévient Stéphane Le Foll
REPLAY / INVITÉ RTL - Les éleveurs reprochent aux industriels de ne pas avoir respecté l'accord du 17 juin sur la hausse du prix de la viande et envisagent de relancer des opérations coup de poing contre les industriels récalcitrants.
http://www.rtl.fr/actu/politique/crise-des-eleveurs-attention-aux-derapages-previent-stephane-le-foll-7780282606
2015-10-28 09:49:00
http://media.rtl.fr/cache/FiyuLPr7vgqMmvJ8RscsCQ/330v220-2/online/image/2015/1028/7780282378_stephane-le-foll-invite-de-rtl-le-28-octobre-2015.jpg