2 min de lecture Roubaix

Roubaix : un chirurgien accusé de maltraitances sur le personnel et les patients

Le conseil de l'Ordre des médecins a ouvert une enquête et devra remettre un rapport d'ici 3 mois. En attendant, le chirurgien mis en cause a été écarté du bloc opératoire.

C'est au sein de l'hôpital Victor-Provo de Roubaix que le chirurgien mis en cause ferait régner un climat de terreur.
C'est au sein de l'hôpital Victor-Provo de Roubaix que le chirurgien mis en cause ferait régner un climat de terreur. Crédit : Capture d'écran / Google Street View
Léa Stassinet
Léa Stassinet

Ils ont décidé de briser l'omerta. Dans un courrier du 19 janvier, des élus CGT du CHSCT (comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de sécurité) de l'hôpital Victor-Provo de Roubaix ont alerté leur direction du "comportement dangereux" de l'un des chirurgiens de l'établissement, qui ferait régner un véritable climat de terreur dans l'établissement. Dans cette lettre à la quelle France Bleu Nord a eu accès, les élus demandent même une protection fonctionnelle pour plusieurs "agents qui ont peur de croiser ce médecin". 

Insultes, menaces, coups, le praticien est accusé de violences envers le personnel mais aussi sur ses patients. Selon la cinquantaine de témoignages recueillis, ces derniers auraient été insultés, quand d'autres, sous anesthésie locale auraient été frappés. "La sécurité des patients (n'était) plus assurée", assure un anesthésiste à la radio locale. Sur ses collègues, le chirurgien mettrait une pression immense, et ciblerait principalement les femmes. Traitées "d'incapables", "de nulles", elles auraient également été victimes de menaces. 

Une infirmière raconte à la Voix du Nord : "Durant la prise en charge chirurgicale d’une carotide chez un patient, et étant alors instrumentiste, le docteur, une nouvelle fois dans un état de stress et d’énervement, m’a porté le bistouri froid au niveau de ma jugulaire. (…) Face à cette menace physique, j’ai dit au praticien : 'Comptez-vous avoir une deuxième carotide sur la table ? Arrêtez maintenant.' Il s’est ensuite contenu puis m’a répondu  : 'J’ai fait ça pour vous tester, vous avez bien réagi.'"

À lire aussi
Fleurs Pois & Cie : la lingerie redécouvre le made in France jeux vidéo
Ankama : le spécialiste de jeux vidéo qui veut revitaliser les quartiers pauvres

Les gens ont peur des représailles et d'être attaqués pour diffamation

Le secrétaire CGT de l'hôpital, Frédéric de Rycker
Partager la citation

Mais la situation n'est pas nouvelle, et aurait même débuté dès l'arrivée du médecin dans l'établissement en 2000. "La personnalité du chirurgien et l'omerta de l'administration, et même son soutien à ce chirurgien, font que les gens ont peur des représailles et d'être attaqués pour diffamation. Beaucoup regrettent de ne pas avoir réagi plus tôt", explique le secrétaire CGT de l'hôpital de Roubaix Frédéric de Rycker au micro de France Bleu Nord. 

Ce qui expliquerait pourquoi aucune plainte n'a été déposée jusque-là. "J'ai découvert quantité de choses qui ne sortaient pas des blocs jusqu'ici", affirme dans les colonnes de la Voix du Nord le docteur Anne Liesse, présidente de la commission médicale d'établissement depuis deux ans. Pour l'heure la direction de l'hôpital a relevé le praticien de ses fonctions hiérarchiques et lui a interdit l'entrée au bloc. Un premier rapport de l'enquête instruite par le conseil de l'Ordre des médecins devrait être publié d'ici trois mois. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Roubaix Hôpitaux Violences
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787854018
Roubaix : un chirurgien accusé de maltraitances sur le personnel et les patients
Roubaix : un chirurgien accusé de maltraitances sur le personnel et les patients
Le conseil de l'Ordre des médecins a ouvert une enquête et devra remettre un rapport d'ici 3 mois. En attendant, le chirurgien mis en cause a été écarté du bloc opératoire.
http://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/roubaix-un-chirurgien-accuse-de-maltraitances-sur-le-personnel-et-les-patients-7787854018
2017-03-28 13:29:28
http://media.rtl.fr/cache/4ZCHyvY9VpaXbOY1M6f1Sw/330v220-2/online/image/2017/0328/7787854036_hopital.PNG