VIDÉO - Daesh : deux Syriennes filment et diffusent l'enfer de Raqqa

Deux Syriennes racontent dans une vidéo tournée clandestinement la violence de Raqqa, la "capitale" de l'État islamique. Attention, certaines images violentes peuvent choquer.

>
Deux Syriennes filment clandestinement le quotidien de Raqqa, capitale de l'État islamique Crédit Image : Capture vidéo YouTube

C'est un témoignage glaçant et exclusif. Deux Syriennes ont filmé, au péril de leur vie, leur quotidien à Raqqa, ville du nord de la Syrie sous le contrôle de Daesh depuis 2013. Om Omran et Om Mohammad (pseudonymes) ont tourné discrètement ces images à l'aide d'une caméra ou d'un smartphone, caché sous leur niqab. Leurs voix ont été modifiées. Le tournage, dont certaines scènes sont très violentes, daterait de cet hiver.

Les deux Syriennes ont pris d'énormes risques, pour que "le monde sache, en espérant qu’un jour on sera libre", expliquent-elles. La vidéo, diffusée lundi 14 mars par le média suédois Expressen TV, a choqué sur Internet. On y voit une réalité terrifiante, celle d'une ville détruite par les raids aériens, étouffée par la charia et dans laquelle les femmes sont réduites à néant. Elles doivent être intégralement voilées. Les visages féminins sont même masqués au feutre noir sur les boîtes de teinture pour cheveux. Elles ne peuvent plus sortir dans la rue ni même prendre le taxi seules. "Ils arrêteraient la voiture et infligeraient 30 coups de fouet au conducteur", explique un chauffeur de taxi.

Lapidation des femmes et exécutions en public

Om Omran et Om Mohammad racontent comment les femmes sont lapidées, comment ceux qui ne respectent pas la charia sont exécutés en public. C'est le cas de ce soldat tué par balle et décapité, dont la dépouille a été abandonnée à un rond-point ou cet homme, "accusé d'être homosexuel", jeté du haut d'un immeuble. Les deux auteures de la vidéo montrent aussi les quartiers riches de Raqqa, où les résidents ont été chassés pour fournir les logements les plus confortables aux combattants étrangers de l'organisation terroriste, "notamment des Français".

Les deux Syriennes rêvent de quitter leur pays mais expliquent rester pour venir en aide à une de leurs amies, tombée enceinte hors mariage. Elle ne peut pas avorter de façon légale et risque la lapidation. À la fin de ce film poignant de treize minutes, une des jeunes femmes retire son niqab en signe de protestation face l'oppression d'Abou Bakr al-Baghdadi, le "calife" de l'État islamique. "Rien n'est plus important que la liberté", conclut-elle. La Syrie entre dans sa sixième année de guerre civile. Le conflit a déjà fait plus de 270.000 morts.

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7782391469
VIDÉO - Daesh : deux Syriennes filment et diffusent l'enfer de Raqqa
VIDÉO - Daesh : deux Syriennes filment et diffusent l'enfer de Raqqa
Deux Syriennes racontent dans une vidéo tournée clandestinement la violence de Raqqa, la "capitale" de l'État islamique. Attention, certaines images violentes peuvent choquer.
http://www.rtl.fr/actu/international/video-daesh-deux-syriennes-filment-et-diffusent-l-enfer-de-raqqa-7782391469
2016-03-16 10:42:44
http://media.rtl.fr/cache/gsh3nNtcAFnBP49v7phizg/330v220-2/online/image/2016/0316/7782391855_deux-syriennes-ont-filme-l-enfer-de-l-etat-islamique-a-raqqa.PNG