1 min de lecture Facebook

Pourquoi la Papouasie-Nouvelle-Guinée va interdire Facebook pendant un mois

Afin de partir à la chasse aux faux comptes, fausses nouvelles et autres délinquants de Facebook, la Papouasie-Nouvelle-Guinée va fermer le réseau social sur son territoire pendant un mois.

Marie-Pierre Haddad Clics à la une Marie-Pierre Haddad
>
Clics à la une du 30 mai 2018 Crédit Image : AFP / Loïc Venance | Crédit Média : Marie-Pierre Haddad | Durée : | Date : La page de l'émission
Éleonore de Marnhac
Éléonore De Marnhac
Journaliste

Imaginez que tout un pays soit privé de Facebook pendant un mois. Impossible ? Et pourtant, c'est ce qu'il va arriver à l'ensemble des Papouans-Néo-Guinéens. Ce mardi 29 mai, le ministre de la communication Sam Basil a déclaré que le réseau social serait suspendu pendant un mois dans le pays afin de partir à la chasse aux données.

"Cette durée permettra de collecter des informations pour identifier les utilisateurs qui se cachent derrière de faux comptes, qui téléchargent des images pornographiques et qui affichent des informations fausses et trompeuses sur Facebook, pour que ces comptes soient filtrés et supprimés" a-t-il expliqué dans une interview au Papua New Guinea Post Courier, sans préciser la date à laquelle la mesure sera mise en oeuvre.

Cette mesure s'inscrit dans le "Cyber Crime Act" entré en vigueur en 2016. Le ministre déclare ainsi prendre cette mesure pour "s'assurer que la loi est respectée et que les malfaiteurs soient identifiés et punis en conséquence. Nous ne pouvons plus permettre les abus de Facebook sur le territoire."

À lire aussi
Facebook veut restaurer la confiance de ses utilisateurs Connecté
Facebook fait un pas vers une version payante

Vers un réseau social local ?

Mais le ministre de la communication va même plus loin. Il évoque ainsi la création de leur propre réseau social : "Si nécessaire, nous pourrons rassembler nos développeurs d’applications locales pour créer un site plus propice à la communication entre les habitants de la Papouasie-Nouvelle-Guinée et avec l’étranger". 

À demi mot, celui qui s'était dit préoccupé par le scandale Cambridge Analytica laisse ainsi la porte ouverte à une interdiction de Facebook en Papouasie-Nouvelle-Guinée, à l'instar de la Chine. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Facebook International Réseaux sociaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793586230
Pourquoi la Papouasie-Nouvelle-Guinée va interdire Facebook pendant un mois
Pourquoi la Papouasie-Nouvelle-Guinée va interdire Facebook pendant un mois
Afin de partir à la chasse aux faux comptes, fausses nouvelles et autres délinquants de Facebook, la Papouasie-Nouvelle-Guinée va fermer le réseau social sur son territoire pendant un mois.
http://www.rtl.fr/actu/international/pourquoi-la-papouasie-nouvelle-guinee-va-interdire-facebook-pendant-un-mois-7793586230
2018-05-30 16:18:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/F1hfSSf1q7nbAyzuupdbug/330v220-2/online/image/2018/0213/7792239746_des-logos-du-reseau-social-facebook-illustration.jpg