1 min de lecture Chine

"La Chine reste une économie centralisée", rappelle Cecilia Bellora

INVITÉ RTL - L'économiste explique les enjeux pour l'Europe, qui doit se prononcer sur le statut d'économie de marché accordé à la Chine.

Christelle Rebière et Stéphane Carpentier L'invité de RTL Midi Christelle Rebière & Stéphane Carpentier
>
Télécharger "La Chine reste une économie centralisée", rappelle Cecilia Bellora Crédit Image : AFP | Crédit Média : Vincent Parizot,Christelle Rebière | Durée : | Date : La page de l'émission
Vincent Parizot
Vincent Parizot avec Christelle Rebière et La rédaction numérique de RTL

L'Europe doit se prononcer avant le 11 décembre pour décider si la Chine est vraiment une économie de marché. L'UE s'y était engagée il y a 15 ans au moment de l'entrée de la Chine dans l'Organisation mondiale du commerce (OMC). Les exportations chinoises vers l'Europe seraient favorisées si les dirigeants votent pour ce nouveau statut. "Si les barrières douanières sont abaissées, les secteurs les plus touchés seraient la métallurgie, la céramique, le photovoltaïque", détaille Cecilia Bellora, économiste au CEPII (Centre d'études prospectives et d'informations internationales).

"Malgré des réformes importantes, la Chine reste une économie centralisée, rappelle Cecilia Bellora. Il y a des interventions de l'État dans certains secteurs, avec des subventions. Par exemple, sur l'acier et l'aluminium, les Chinois produisent beaucoup plus que le niveau de la demande, ils ne sont plus sensibles aux prix du marché puisqu'il y a eu des subventions."

À lire aussi
Liu Jieyi, ambassadeur de Chine aux Nations Unies discute avec un membre de la délégation chinoise lors d'une réunion du Conseil de Sécurité de l'ONU au sujet de la Corée du Nord le 11 septembre 2017. Corée du Nord
Corée du Nord : pourquoi la Chine est-t-elle au cœur des tensions ?

L'Europe va devoir mesurer les risques. "Ce serait un problème de dire non. Parce qu’il y a des intérêts français en Chine. Et parce que l'Europe s'est engagée auprès de l'OMC et s'exposerait à des sanctions, insiste l'économiste. Il faut chercher une voie moyenne. Ne pas être naïf face à l'économie centralisée chinoise, mais aussi ne pas camper sur notre position. C'est ce qu'essaie de faire la Commission européenne."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Chine Union européenne Économie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785789814
"La Chine reste une économie centralisée", rappelle Cecilia Bellora
"La Chine reste une économie centralisée", rappelle Cecilia Bellora
INVITÉ RTL - L'économiste explique les enjeux pour l'Europe, qui doit se prononcer sur le statut d'économie de marché accordé à la Chine.
http://www.rtl.fr/actu/international/la-chine-reste-une-economie-centralisee-rappelle-cecilia-bellora-7785789814
2016-11-15 13:34:07
http://media.rtl.fr/cache/BxBIFo13NMC3v3xaBwQ_qw/330v220-2/online/image/2015/1201/7780704646_000-par8344337.jpg