4 min de lecture New York

Explosion à New York : "Toutes les raisons de penser qu'il s'agissait d'un acte terroriste"

La police de New York a lancé lundi un avis de recherche contre un homme de 28 ans, Ahmad Khan Rahami. L'homme a été arrêté dans la journée.

Stéphane Carpentier et Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière & Stéphane Carpentier
>
Télécharger Explosions à New York : la police recherche un homme de 28 ans Crédit Image : KENA BETANCUR / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Crédit Média : Philippe Corbé / RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
et Julien Absalon

Le suspect dans l'enquête sur l'explosion à la bombe survenue samedi 17 septembre à New York a été arrêté et inculpé lundi 19 septembre. Il a été blessé lors de son arrestation, rapporte la chaîne CNN. La police de New York avait lancé lundi un avis de recherche contre un homme de 28 ans identifié comme étant Ahmad Khan Rahami, un Américain d'origine afghane. Selon le maire de New York Bill de Blasio, il y aurait "toutes les raisons de penser qu'il s'agissait d'un acte terroriste".

Le suspect a été arrêté à Linden, ville située à une quinzaine de kilomètres d'Elizabeth, dans le New Jersey, où il réside. Lors de son arrestation, un échange de coups de feu avec la police a eu lieu, selon les chaînes NBC et CNN. Pour la première fois, le gouverneur de New York a évoqué une connexion internationale pour ces attaques qui n'ont pas été revendiquées contrairement à l'attaque à l'arme blanche dans le Minnesota.


Le jeune homme a été formellement inculpé lundi soir pour tentatives de meurtre et possession d'une arme à feu, selon plusieurs médias américains, mais ces chefs d'accusation sont liés à la fusillade qui a conduit à son arrestation et non aux attentats eux-mêmes.

À lire aussi
Attentat à New York : ce que l'on sait de l'explosion à Manhattan États-Unis
Explosion à New York : ce que l'on sait de la tentative d'attentat à Manhattan

Qui est le suspect ?

Ahmad Khan Rahami est l'individu que l'on voit sur les caméras de surveillance en train de déposer les bombes à Manhattan qui ont fait 29 blessés. Sa dernière adresse connue se trouve à Elizabeth, dans le New Jersey, tout près de New York. C'est là où a été retrouvé par hasard la nuit dernière un sac à dos avec cinq engins explosifs. L'un d'entre eux a sauté lorsque le robot de la police a tenté de le désamorcer, mais d'autres sont intactes. D'autres fouilles sont en cours à Elizabeth.


Quelques informations ont commencé à filtrer sur le passé d'Ahmad Khan Rahami et ses motivations, même si l'hypothèse d'une inspiration islamiste n'a cessé de gagner du terrain ces dernières heures. Le New York Times citait des amis du suspect qui ont remarqué "un changement de comportement et de sa pratique religieuse, après ce qu'ils croient avoir été un voyage en Afghanistan". Il avait disparu quelques temps il y a environ quatre ans, selon le quotidien.


Le maire d'Elizabeth, Chris Bollwage, a souligné qu'il n'était "pas dans les radars" de la police locale. Sa famille avait cependant eu maille à partir avec la mairie qui l'avait obligée à réduire les horaires d'ouverture du fast-food familial, le First American Fried Chicken, dans lequel Ahmad Khan Rahami travaillait. 
Les Rahami - l'une des rares familles musulmanes dans un quartier fortement hispanique - estimaient être victimes de sentiments anti-musulmans, ce qu'a démenti Chris Bollwage. 

Ahmad Khan Rahami est soupçonné à la fois pour l'explosion survenue samedi soir dans le quartier très animé de Chelsea, à Manhattan, et pour la bombe artisanale placée sur le parcours d'une course à pied organisée par les US Marines samedi matin à Seaside Park, une ville côtière du New Jersey. Cette bombe n'a pas fait de victimes, le départ de la course ayant été retardé. 

Les autorités pensent qu'une cellule active est à l'origine des différents attentats, car d'autres individus ont été aperçus sur les vidéos. On sait aussi que cinq hommes sont interrogés depuis dimanche soir, après avoir été arrêtés à un barrage routier à New York où leur véhicule était recherché. Alors que le pays vient de marquer le 15e anniversaire du 11-Septembre, elle ravive la crainte de nouveaux attentats meurtriers en pleine campagne présidentielle américaine.  

"Les New-Yorkais doivent se rendre compte que c'est maintenant le monde dans lequel nous vivons, cela se passe partout sur la planète, dans des petites villes, des grandes villes...", a prévenu le gouverneur de l'État de New York, Andrew Cuomo. Les extrémistes "essaient de blesser des innocents mais ils essaient aussi de nous faire peur à tous", a déclaré de son côté Barack Obama. "Et de changer notre façon de vivre pour saper nos valeurs. Donc (...) nous avons tous un rôle à jouer pour ne pas succomber à la peur." 


La démocrate Hillary Clinton et le républicain Donald Trump, candidats à la présidentielle du 8 novembre, se sont immédiatement saisis des dernières informations pour s'attaquer mutuellement. "Des attaques terroristes islamiques ont eu lieu dans le Minnesota, à New York et dans le New Jersey. Ces attaques ont été rendues possibles à cause de l'ouverture extrême de notre système d'immigration, qui ne permet pas de contrôler suffisamment les individus qui rentrent dans notre pays", a déclaré Donald Trump devant des milliers de partisans survoltés en Floride.

À l'inverse, Hillary Clinton a vanté son expérience et cherché à rassurer les Américains. "Souvenez-vous que des millions et des millions d'Américains sont des citoyens naturalisés venus du monde entier, a-t-elle dit à la presse. "Il y a des millions d'Américains musulmans pacifiques et qui n'ont aucun problème avec la loi." 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
New York Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784914293
Explosion à New York : "Toutes les raisons de penser qu'il s'agissait d'un acte terroriste"
Explosion à New York : "Toutes les raisons de penser qu'il s'agissait d'un acte terroriste"
La police de New York a lancé lundi un avis de recherche contre un homme de 28 ans, Ahmad Khan Rahami. L'homme a été arrêté dans la journée.
http://www.rtl.fr/actu/international/explosions-a-new-york-la-police-recherche-un-homme-de-28-ans-7784914293
2016-09-19 13:57:00
http://media.rtl.fr/cache/5X_PF2NJCXcNrlYz9S-uQQ/330v220-2/online/image/2016/0918/7784895216_une-voiture-de-police-a-new-york-illustration.jpg