1 min de lecture Asie

Chine : tension à la frontière avec l'Inde

Après une visite du Premier ministre indien Narendra Modi à la frontière sino-indienne, Pékin a fait savoir son "vif mécontentement".

L'Inde et la Chine se disputent le tracé de leurs frontières en deux régions particulières (archives).
L'Inde et la Chine se disputent le tracé de leurs frontières en deux régions particulières (archives). Crédit : JOHN MACDOUGALL / AFP
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Pékin a fait part de son "vif mécontentement" et de son "opposition résolue" après une visite du Premier ministre indien Narendra Modi dans une zone frontalière contrôlée par l'Inde mais revendiquée par la Chine, ont rapporté des médias d'État.

La visite de Modi vendredi 20 février dans l'État indien de l'Arunachal Pradesh, où il inaugurait des infrastructures ferroviaires et énergétiques, a immédiatement suscité l'ire des autorités chinoises et amené le vice-ministre chinois des Affaires étrangères Liu Zhenmin à convoquer samedi l'ambassadeur indien en poste à Pékin.

La Chine n'a jamais reconnu le soi-disant 'Arunachal Pradesh' établi de façon unilatérale par l'Inde

Liu Zhenmin, vice-ministre chinois des Affaires étrangères
Partager la citation

"Cet acte porte atteinte à la souveraineté territoriale de la Chine, à ses droits et à ses intérêts", a martelé Liu Zhenmin lors de cet entretien, exprimant "le vif mécontentement et l'opposition résolue" de Pékin, selon des propos rapportés par l'agence officielle Chine nouvelle.

À lire aussi
Un bûcher en Birmanie brûle pour 340 millions d'euros de drogue. Asie
Près d'un milliard d'euros de drogue part en fumée

L'épisode "exacerbe artificiellement le différend sur les questions frontalières, et va à l'encontre du consensus sur la nécessité de gérer convenablement ce problème", a poursuivi le dirigeant. Avant de rappeler : "La Chine n'a jamais reconnu le soi-disant 'Arunachal Pradesh' établi de façon unilatérale par l'Inde".

Querelle frontalière qui remonte à 1962

Liu Zhenmin a appelé l'Inde à "cesser toute action" susceptible d'envenimer les querelles frontalières et de compliquer le développement des liens bilatéraux entre les deux géants économiques, tous deux membres du groupe des "Brics".

Inde et Chine sont en désaccord sur le tracé de leurs frontières en deux régions particulières, dont l'Arunachal Pradesh, intégré au territoire indien à l'époque de la colonisation britannique mais dont la Chine revendique âprement la souveraineté.

L'Inde a été humiliée par la Chine lors d'une courte mais sanglante guerre en 1962 à propos de cet État, sur lequel New Delhi garde la tutelle depuis le retrait des troupes chinoises après la fin du conflit. Les incursions sont fréquentes de part et d'autre de la ligne de contrôle actuelle (LAC) qui fait office de frontière de facto.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Asie Chine Inde
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7776704382
Chine : tension à la frontière avec l'Inde
Chine : tension à la frontière avec l'Inde
Après une visite du Premier ministre indien Narendra Modi à la frontière sino-indienne, Pékin a fait savoir son "vif mécontentement".
http://www.rtl.fr/actu/international/chine-tension-a-la-frontiere-avec-l-inde-7776704382
2015-02-22 06:53:00
http://media.rtl.fr/cache/bIlxaBnRXGQmFUGFA5xSIA/330v220-2/online/image/2015/0222/7776704434_000-aph2002011276819.jpg