Avion de Malaysia Airlines disparu : la Chine critique le "temps perdu" par la Malaisie

La Malaisie faisait dimanche l'objet de nouvelles critiques en Chine, où médias et internautes jugeaient "trop tardives" les annonces du gouvernement malaisien sur le probable détournement du Boeing 777.

Le logo de la compagnie Malaysia Airlines dans l'aéroport de Kuala Lumpur, le 16 mars 2014
Crédit : AFP / MOHD RASFAN
Le logo de la compagnie Malaysia Airlines dans l'aéroport de Kuala Lumpur, le 16 mars 2014

En Chine, médias et internautes s'insurgent contre le temps mis par les autorités malaisiennes pour privilégier la piste du détournement d'avion.

"Il est évident que l'annonce d'informations aussi essentielles arrive terriblement tard", après sept jours "atroces" endurés par les proches des passagers disparus, a asséné l'agence d'État Chine nouvelle. "Ce délai s'explique soit par un manquement au devoir ou alors une réticence à partager des informations en temps et en heure, ce qui serait inacceptable." La Malaisie "ne pouvait esquiver sa responsabilité", pour le média chinois.

Recherches inutiles

"Cela prouve que les recherches des huit derniers jours ont été faites totalement en vain et rataient l'essentiel (...) et que les hypothèses que les autorités malaisiennes s'évertuaient à démentir s'avéraient finalement exactes", ironisait pour sa part un commentaire du Beijing Times.

Cela prouve que les recherches des huit derniers jours ont été faites totalement en vain (...)

Beijing Times

De leur côté, les internautes chinois ne se montraient guère plus tendres : "Un seul mot peut qualifier l'attitude du gouvernement malaisien: imposture", lançait un usager du site de microblogs Weibo. "Leur mauvaise foi et leurs tromperies sont tellement malhabiles que même moi un simple observateur je m'en étais aperçu d'un regard", grinçait un autre internaute.

Sur les 239 personnes à bord, 153 étaient des ressortissants chinois. Leurs proches, rassemblés dans l'hôtel Lido de Pékin, ont indiqué avoir de nouveau rencontré dimanche des représentants de la compagnie aérienne mais sans obtenir de nouvelles informations.

La rédaction vous recommande
par La rédaction numérique de RTL
Suivez La rédaction numérique de RTL sur :
Vous aimerez aussi
Commentaires Avec Bell & Ross

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous