"Il y a 250.000 offres d'emplois non pourvues chaque année"

REPLAY - Jean-Eudes du Mesnil, secrétaire général de la CGPME réagit à l'annonce de François Hollande pour l'emploi.

>
INVITE MIDI DU 4.01.16 Crédit Image : Elodie Grégoire Crédit Média : Vincent Parizot,Christelle Rebière Télécharger

2016 s'annonce être une année décisive sur le front de l'emploi pour François Hollande. Le président en est conscient et a déjà annoncé un grand plan de formation vers les métiers d'avenir pour 500.000 chômeurs longue durée. Cette mesure, divulguée lors des traditionnels vœux présidentiels pourrait s'accompagner d'une aide à l'embauche pour les PME et TPE. 

Pour Jean-Eudes du Mesnil, Secrétaire général de la Confédération Générale des Petites et Moyennes Entreprises, c'est une bonne nouvelle : "La bonne nouvelle, c'est de se rendre compte que l'emploi est créé dans les PME et les TPE, parce que les mesures n'ont pas toujours été orientées vers les petites entreprises, mais trop souvent vers les grandes entreprises ", explique-t-il avec ironie.

Même si l'annonce est encourageante, le représentant de la CGPME apporte tout de même quelques arguments qui permettent de nuancer les bienfaits de la mesure présidentielle. Concernant le grand plan de formation, il faut ainsi se demander quels seront les avantages concrets, mis à part sortir 500.000 demandeurs d'emplois des chiffres du chômage. Car préparer les travailleurs au métiers d'avenir, c'est bien, mais Jean-Eudes du Mesnil rappelle qu'il y a "250.000 offres d'emplois non pourvues chaque année, et ça, c'est les métiers du présent !"

Une aide ponctuelle, et après ?

Pour ce qui est de la prime - qui serait a priori comprise entre 1.000€ et 2.000€ - c'est un geste louable mais qui pourrait accompagner d'autres mesures, comme une simplification du code du travail. Le secrétaire général de la CGPME fait ainsi référence à l'aide mise en place sous la présidence de Nicolas Sarkozy, en 2008,  qui consistait en une prime à l'embauche, mais aussi une exonération de charges et une aide pour renouveler les CDD. "Beaucoup de gens sont embauchés en CDD ", insiste Jean-Eudes du Mesnil, "et il vaut mieux que l'entreprise renouvelle le CDD plutôt que d'envoyer la personne à Pôle Emploi."

Enfin, Jean-Eudes du Mesnil rappelle que l'emploi n'est pas juste une question d'aides. Pour qu'une entreprise crée de l'emploi, il faut deux choses primordiales : un carnet de commandes rempli et un environnement rassurant. Deux aspects qui ne sont pas toujours au rendez-vous ces derniers temps. Manuel, patron d'une entreprise de transport qui emploie deux salariés à Sisteron, témoigne : "Je vais faire quoi avec 6.000€ ? Je vais payer les charges de mon salarié pendant un mois ou deux et après, je vais faire quoi ? La seule chose qui crée de l'emploi, c'est la croissance. Si je sais que j'ai du travail en permanence, moi, j'embauche !" 

par Vincent ParizotJournaliste RTL
Suivez Vincent Parizot sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7781158307
"Il y a 250.000 offres d'emplois non pourvues chaque année"
"Il y a 250.000 offres d'emplois non pourvues chaque année"
REPLAY - Jean-Eudes du Mesnil, secrétaire général de la CGPME réagit à l'annonce de François Hollande pour l'emploi.
http://www.rtl.fr/actu/economie/il-y-a-250-000-offres-d-emplois-non-pourvues-chaque-annee-7781158307
2016-01-04 13:43:20
http://media.rtl.fr/cache/SIjue9j9YT7EPUhqoIMBrA/330v220-2/online/image/2014/0423/7771378249_vincent-parizot-et-christelle-rebiere.jpg