Yves Jégo veut des "Zones franches commerciales" dans les petites communes

REPLAY - Le député-maire de Montereau-Fault-Yonne milite pour redynamiser les centre-villes des communes de moins de 30.000 habitants.

>
Yves Jégo veut des "Zones franches commerciales" dans les petites communes Crédit Image : AFP / THOMAS SAMSON Crédit Média : Vincent Parizot,Christelle Rebière Télécharger

Yves Jégo est le député-maire UDI de Montereau-Fault-Yonne, commune de Seine-et-Marne qui compte moins de 20.000 habitants. Comme beaucoup de petites villes de France, Montereau est confrontée à un véritable problème de désertification du centre-ville. Les clients partent et les commerces ferment. Aujourd'hui, 20% des locaux commerciaux de la communes sont inoccupés. "Ça s'est amélioré" précise l'élu, même si Montereau reste la ville de la région la plus touchée par ce phénomène.

Pour Yves Jégo il y a plusieurs causes à cela : "le développement du commerce sur Internet", "la crise économique" et "le phénomène des grandes surfaces". Ce dernier point pose un problème particulier aux municipalités qui profitent de l'installation de tels établissements et qui en souffrent en même temps. 

Ainsi, l'installation d'une grande surface à proximité de Montereau-Fault-Yonne en 2009 a créé 800 emplois... Et en a détruit 200 à 300 en centre-ville. Mais "si ça n'avait pas été à 4 km de Montereau, ça aurait été à 10km de Montereau et ça aurait été encore pire et je n'aurais pas eu mon mot à dire", explique le député maire. "Il y a évidemment un développement du commerce qu'on ne peut pas empêcher à l'échelon des communes, il faut essayer de capter la richesse sur soi et donner une nouvelle fonctionnalité au centre-ville."

"Je propose une baisse de 80% des charges et des impôts"

Pour offrir de nouveaux services à ses administrés en permettant l'ouverture de nouveaux commerces, Yves Jégo a ainsi créé une aide de 10 000 € pour ceux qui voudraient implanter leur affaire dans le centre de Montereau, mais il veut aller plus loin. En tant que parlementaire, il souhaite porter une proposition de loi destinée à revitaliser les centre-villes des petites communes. 

"Je déposerai une proposition de loi pour que l'on crée des zones franches commerciales dans les petites villes de moins de 30.000 habitants. Il faut que les commerçants de centre-ville aient moins de charges, moins d’impôts. Je propose une baisse de 80% des charges et des impôts. C'est important pour la rentabilité d'un commerce, pour redynamiser le centre-ville." Pour compenser, Yves Jégo propose de créer une taxe particulière pour les hyper-grandes surfaces, qui en souffriront moins. "Ça rééquilibrera l'activité commerciale", assure-t-il.

La rédaction vous recommande
par Vincent ParizotJournaliste RTL
Suivez Vincent Parizot sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7781540281
Yves Jégo veut des "Zones franches commerciales" dans les petites communes
Yves Jégo veut des "Zones franches commerciales" dans les petites communes
REPLAY - Le député-maire de Montereau-Fault-Yonne milite pour redynamiser les centre-villes des communes de moins de 30.000 habitants.
http://www.rtl.fr/actu/conso/yves-jego-veut-des-zones-franches-commerciales-dans-les-centre-villes-des-petites-communes-7781540281
2016-01-25 13:59:00
http://media.rtl.fr/cache/nTu2AVfr0D3_F2OzGMRWOQ/330v220-2/online/image/2014/0525/7772261363_yves-jego-president-par-interim-de-l-udi-le-18-mai-2014.jpg