Darty accepte la proposition de rachat de Conforama et dit non à la Fnac

Le conseil d'administration de Darty s'est dit prêt à recommander à ses actionnaires anglais d'accepter l'offre de rachat en numéraire présentée début mars par Conforama.

Une boutique Darty à Marseille
Crédit : B.R. PRODUCTIONS/SIPA
Une boutique Darty à Marseille

Darty a finalement accepté vendredi 19 mars 2016 la proposition de rachat émanant de Conforama, éconduisant ainsi la Fnac, dont elle avait au départ accepté une offre d'acquisition nettement moins attractive. Le conseil d'administration de Darty s'est dit prêt à recommander à ses actionnaires anglais d'accepter l'offre de rachat en numéraire présentée début mars par Conforama, appuyée par sa maison-mère Steinhoff, jugeant ses termes financiers "raisonnables et équitables", selon un communiqué commun.

L'enseigne d'ameublement a proposé début mars 125 pence par action Darty, valorisant le distributeur d'électroménager à plus de 864 millions d'euros, là où la Fnac avait proposé fin novembre autour de 558 millions de livres, payables essentiellement en titres, une offre que Darty avait initialement acceptée. "En conséquence de cette annonce, les administrateurs de Darty n'ont plus l'intention de recommander l'offre de la Fnac, à moins d'une offre plus favorable tant sur le plan financier qu'au regard de sa certitude d'exécution", précise le communiqué.

La main à l'autorité de la concurrence

Un porte parole de la Fnac a simplement déclaré que "cette annonce est la confirmation de ce qui était déjà public depuis plusieurs jours et la Fnac poursuit l'évaluation des différentes options qui s'offrent à elle". Le weekend dernier, le Journal du Dimanche avait affirmé que le distributeur de produits culturels et techniques "réfléchi(ssait) à une alliance avec un partenaire qui apporterait du financement" pour proposer une offre en liquide plus importante que celle de Conforama. Des propos que la Fnac avait qualifiés de "rumeurs et informations erronées" sur lesquelles elle ne souhaitait pas s'exprimer. Le rachat pourrait se faire via le lancement d'une offre publique d'achat (OPA) sur les actions Darty.

"La prochaine étape sera de déposer le dossier notifiant l'opération auprès des autorités de la concurrence", a expliqué le patron de Conforama, Alexandre Nodale, qui estime que "l'opération pourrait avoir des chances d'être finalisée vers le troisième trimestre".

Cet accord entre Darty et Conforama intervient alors que le projet de rapprochement du distributeur anglais avec la Fnac était déjà bien engagé. Jeudi 17 mars, l'Autorité de la concurrence belge avait même donné son feu vert au rapprochement des deux groupes. L'Autorité de la concurrence française examine, elle, le dossier depuis le 17 février. Darty (12.600 salariés, 400 magasins) a renoué avec les bénéfices l'an dernier (13,8 millions d'euros pour des ventes de 3,51 milliards). Conforama (13.400 salariés, 280 magasins) a réalisé sur son dernier exercice un chiffre d'affaires de 3,22 milliards. 

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7782444009
Darty accepte la proposition de rachat de Conforama et dit non à la Fnac
Darty accepte la proposition de rachat de Conforama et dit non à la Fnac
Le conseil d'administration de Darty s'est dit prêt à recommander à ses actionnaires anglais d'accepter l'offre de rachat en numéraire présentée début mars par Conforama.
http://www.rtl.fr/actu/conso/darty-accepte-la-proposition-de-rachat-de-conforama-et-dit-non-a-la-fnac-7782444009
2016-03-19 09:53:00
http://media.rtl.fr/cache/lZrXjaqZoJEZkFO7Zlk_lg/330v220-2/online/image/2016/0319/7782444403_une-boutique-darty-a-marseille.jpg