1 min de lecture Voile

Transat AG2R La Mondiale : arrivée festive pour les derniers de la classe

Après plus de trois semaines de galères, les derniers concurrents ont franchi la ligne sous l’ovation de la foule venue accueillir un enfant du pays.

Des enfants de Saint-Barthélémy accueillent le bateau de Guillaume Farsy et Renaud Nicot Crédits : Frédéric Veille | Date : 15/05/2018
2 >
Des enfants de Saint-Barthélémy accueillent le bateau de Guillaume Farsy et Renaud Nicot Crédits : Frédéric Veille | Date : 15/05/2018
Guillaume Farsy et Renaud Nicot 16es et derniers de la Transat AG2R La Mondiale Crédits : Frédéric Veille | Date : 15/05/2018
1/1
Frédéric Veille Journaliste RTL

Ce mardi 15 mai 2018 restera à jamais gravé dans la mémoire de Guillaume Farsy et Renaud Nicot, des deux skippers de "Cornouailles Solidarité Saint-Barth" qui ont franchi la ligne d’arrivée à midi heure locale à Saint-Barthélémy après plus de 23 jours de mer.

La fatigue, les ennuis de course, les galères de cette traversée plus qu’animée ont toutefois été gommés en un coup de vent lorsque les deux marins, visiblement émus, ont découvert l’accueil qui leur était réservé dans la baie de Gustavia mais aussi au ponton.

"Quel bonheur de toucher terre, de voir autant de monde venus nous accueillir", explique Renaud Nicot, résident de l’île depuis huit ans et qui participait à sa première transat. "Malgré nos galères, nous voulions passer la ligne arrivée à tout prix pour nous, mais aussi pour tous ces enfants qui nous ont soutenus avant et pendant la course. Cette victoire, car pour nous cette une victoire, elle est pour eux."

À lire aussi
Le skipper Damien Seguin voile
Handicapé et qualifié pour la Route du Rhum

Car la traversée du 16ème et dernier concurrent de cette Transat arrivé avec près de cinq jours de retard sur le vainqueur, n’a pas été de tout repos. Victime d’avaries et notamment d’une déchirure de la grand-voile, le duo avait dû faire escale pendant plus de 24 heures à Lisbonne au Portugal et effectuer 400 km en voiture pour aller chercher une pièce et réparer.

"Mais au final et malgré nos galères, nous y sommes arrivés", ajoute le Breton Guillaume Farsy qui boucle sa troisième Transat AG2R La Mondiale et qui après avoir mis le pied à terre a remis en compagnie de son co-skipper des dizaines de lettres et de dessins d’enfants des écoles de Concarneau.

L’idée de cet équipage inédit sur cette Transat était surtout de marquer le coup, après l’ouragan Irma, et de souligner la solidarité entre la Bretagne et Saint-Barthélemy. Tout l’argent du budget de ce bateau solidaire qui n’a pas été dépensé sera reversé pour le bénéfice de l’île.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Voile Sport Antilles
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793397855
Transat AG2R La Mondiale : arrivée festive pour les derniers de la classe
Transat AG2R La Mondiale : arrivée festive pour les derniers de la classe
Après plus de trois semaines de galères, les derniers concurrents ont franchi la ligne sous l’ovation de la foule venue accueillir un enfant du pays.
http://www.rtl.fr/sport/autres-sports/transat-ag2r-la-mondiale-arrivee-festive-pour-les-derniers-de-la-classe-7793397855
2018-05-15 22:19:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/o3jl21Nr9ukRp6pehQhz4A/330v220-2/online/image/2018/0515/7793397909_guillaume-farsy-et-renaud-nicot-16es-et-derniers-de-la-transat-ag2r-la-mondiale.JPG