Françoise Hardy : "Il y a une chance pour que la chimio fonctionne mais une chance équivalente pour qu'elle ne fonctionne pas"

REPLAY / DOCUMENT RTL - Atteinte d'un cancer, la chanteuse de 71 ans a été hospitalisée durant trois semaines.

>
Françoise Hardy : "Il y a une chance pour que la chimio fonctionne mais une chance équivalente pour qu'elle ne fonctionne pas" Crédit Image : AFP Crédit Média : Philippe Corbé

Françoise Hardy, qui n'a pas donné de ses nouvelles depuis des mois, a rencontré Marc-Olivier Fogiel venu l'interviewer sur son lit d'hôpital. Atteinte depuis 10 ans d'un lymphome, c'est-à-dire d'un cancer, la chanteuse de 71 ans a été hospitalisée pendant la promotion de son livre, après avoir glissé sous la douche. Plongée dans un long coma de plusieurs semaines pendant lequel Jacques Dutronc est venu à son chevet, l'interprète de Mon amie la rose a finalement repris connaissance et combat la maladie.

>> Retrouvez l'interview intégrale de Françoise Hardy

"Quand je me suis réveillée de trois semaines d'inconscience avec huit jours de coma, je me disais : 'J'ai fait vivre des choses épouvantables à mon fils'. Il y a eu un moment où les médecins ont informé Thomas (Dutronc, ndlr) que c'était la fin et qu'il fallait qu'il prévienne tout de suite son père. Je me suis dit que ça a dû être quelque chose d'horrible pour lui", raconte-t-elle.

Croyante, parfois mystique, Françoise Hardy ne souhaitait pas que son état de santé se détériore comme elle l'avait vu pendant plusieurs années après sa première chimiothérapie. Dans ses moments de souffrance, la chanteuse s'était alors confiée à des forces supérieures qu'elle exhortait à l'accompagner tranquillement vers la fin de sa vie. 

Ni négative ni pessimiste mais "réaliste"

"Quand ça a été diagnostiqué, on m'a fait une chimio que j'ai très bien supportée. C'était en 2004 et j'ai pu vivre à peu près normalement pendant quelques années. Mais petit à petit, mon état s'est dégradé. Je priais en mon for intérieur, je me disais que si ma vie devait être ça désormais, faites, je ne sais pas à qui je m'adresse. Pas à Dieu parce qu'il doit avoir d'autres soucis mais à ses entités invisibles qui peuvent nous aider si nous nous adressons à elles (...) Je leur demandais de faire en sorte que je meure dans mon sommeil. C'est ce qui a failli arriver".

Aujourd'hui déterminée à recouvrer la santé, Françoise Hardy suit un nouveau traitement. "Une partie des médecins pensait que j'étais fichue et qu'il fallait me laisser partir en paix. L'autre partie disait oui mais si on réussit à la tirer d'affaire on pourra tenter sur elle une chimio qui ne lui a pas été administrée et qui, si elle fonctionne, fera qu'elle se portera mieux qu'avant son accident. J'en suis là. Beaucoup de mes proches pensent que je suis négative et pessimiste, c’est vrai que je suis un peu comme ça, mais j'appelle ça du réalisme. Au point où j'en suis, je sais qu'il y a une chance pour que la chimio fonctionne mais il y aussi une chance équivalente pour qu'elle ne fonctionne pas", conclut-elle ainsi sobrement.

La rédaction vous recommande
par Marc-Olivier FogielJournaliste RTL
Suivez Marc-Olivier Fogiel sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7778867473
Françoise Hardy : "Il y a une chance pour que la chimio fonctionne mais une chance équivalente pour qu'elle ne fonctionne pas"
Françoise Hardy : "Il y a une chance pour que la chimio fonctionne mais une chance équivalente pour qu'elle ne fonctionne pas"
REPLAY / DOCUMENT RTL - Atteinte d'un cancer, la chanteuse de 71 ans a été hospitalisée durant trois semaines.
http://www.rtl.fr/culture/medias-people/francoise-hardy-il-y-a-une-chance-pour-que-la-chimio-fonctionne-mais-une-chance-equivalente-pour-qu-elle-ne-fonctionne-pas-7778867473
2015-06-25 07:26:00
http://media.rtl.fr/cache/dLKblzpEgYxJmZR4s-k7Bw/330v220-2/online/image/2015/0625/7778866787_francoise-hardy-en-mars-2009.jpg