2 min de lecture Séries

"Liar : la nuit du mensonge" : ce qu’il faut savoir sur la nouvelle série de TF1

ÉCLAIRAGE - Pour dominer les audiences, la première chaîne compte sur une fiction britannique centrée sur une affaire de viol. Après le scandale Harvey Weinstein, bonne ou mauvaise idée ?

"Liar : la nuit du mensonge": nouvelle série à succès de TF1 ?
"Liar : la nuit du mensonge": nouvelle série à succès de TF1 ? Crédit : Two Brothers Pictures / All3media International
Mélissa Chevreuil

Avec sa fiction Le Tueur du Lac, suite du Mystère du Lac, TF1 a pris l’habitude de truster les audiences chaque jeudi soir. La série de huit épisodes étant désormais achevée, la première chaîne avait fort à faire, étant dans l’obligation de trouver un programme aussi fédérateur. C’est peut-être chose faite avec Liar, la nuit du mensonge, dont la diffusion commence dès le 7 décembre.

Le pitch de cette série britannique ? Andrew Earlham, illustre chirurgien et père célibataire, a un rencard avec Laura Nielson, sœur d’une de ses collègues. Alors que le rendez-vous galant semble idyllique, le lendemain matin, Laura, bouleversée, affirme avoir été violée. Andrew tombe des nues, convaincu que sa prétendante était pleinement consentante, et clame donc à l’envi son innocence.

Forcément, l’un des deux ment, mais lequel ? La fiction s’intéresse aux contradictions de leur discours respectif et, plus encore, à l’entourage des deux individus concernés, victimes collatérales du scandale. 

À lire aussi
En rachetant une partie de Fox, le colosse Disney bouscule les studios de Hollywood Cinéma
Disney rachète la Fox : les dessous de la reconquête de Mickey

Stupeur et tremblements outre-Manche

Diffusée il y a seulement quelques semaines au Royaume-Uni, Liar a connu un succès retentissant. Mais, comme tout bon succès populaire, n’a pas manqué d’avoir ses détracteurs. Il faut dire qu’évoquer aussi frontalement différents sujets comme le viol ou le consentement après l’affaire Harvey Weinstein était un pari aussi délicat que risqué.

Cela n’a pas manqué : l’itération a suscité débats et controverses, divisant le pays du Prince Harry en deux. Alors que certains journalistes et spectateurs lambda trouvent formidable de mettre en lumière les victimes de viol, d’autres n’approuvent guère cette même orchestration jugée "voyeuriste", et forcément chiquée car fictionnelle. Dans un camp comme dans l’autre, une évidence s’impose : Liar est un produit symptomatique de notre époque.

Une série inspirée par "Broadchurch"

Le thriller vous dit peut-être quelque chose et à cela, rien de plus normal. Joanne Froggatt, alias Laura Nielson dans la série, a affirmé que "la série a été imaginée un peu sur le modèle de Broadchurch" comme le rapporte Télé 7 Jours.

Pour rappel, la série portée par David Tennant évoquait, elle aussi, le viol, et plus précisément les prédateurs sexuels. Toutefois, l'aspect "policier" du programme l'avait écarté des polémiques subies par Liar. Cette dernière préférant utiliser un cadre plus ordinaire. Et, par la force des choses, plus impactant

Place à une deuxième saison

Et contrairement à nombre de séries, Liar propose bien une véritable résolution des intrigues dès la fin de la première saison. Ce qui ne ferme pas pour autant la porte à d’autres chapitres. 

"Il y a bien une conclusion et une réponse à la question 'Qui ment ?', à la fin du sixième épisode, mais il y a aussi de quoi lancer une saison 2, précise sa tête d’affiche, aussi aperçue dans Downton Abbey. Elle ne sera pas tournée avant début 2019." D'ici là, vous pouvez toujours dévorer la première saison dès ce soir sur TF1.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Séries Télévision TF1
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791309854
"Liar : la nuit du mensonge" : ce qu’il faut savoir sur la nouvelle série de TF1
"Liar : la nuit du mensonge" : ce qu’il faut savoir sur la nouvelle série de TF1
ÉCLAIRAGE - Pour dominer les audiences, la première chaîne compte sur une fiction britannique centrée sur une affaire de viol. Après le scandale Harvey Weinstein, bonne ou mauvaise idée ?
http://www.rtl.fr/culture/cine-series/liar-la-nuit-du-mensonge-ce-qu-il-faut-savoir-sur-la-nouvelle-serie-de-tf1-7791309854
2017-12-07 18:32:00
http://media.rtl.fr/cache/1LRRbR3VhKX7Yb_nO2Aolw/330v220-2/online/image/2017/1207/7791310231_liar-la-nuit-du-mensonge.jpg