2 min de lecture Luc Besson

Luc Besson craint de devoir tourner "Valerian" en Hongrie s'il ne bénéficie pas de crédit d'impôt en France

REPLAY / INVITÉ RTL - Le producteur-réalisateur français déplore le "trou juridique" qui empêche son prochain film de bénéficier de crédit d'impôt en France.

Marc-Olivier Fogiel L'Homme du jour Marc-Olivier Fogiel
>
Télécharger Luc Besson craint de devoir tourner "Valerian" en Hongrie s'il ne bénéficie pas de crédit d'impôt en France Crédit Image : PATRICK SEEGER / DPA / AFP | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date :
La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
et Julien Absalon

Avec Valerian et la Ville aux Mille Planètes, Luc Besson s'apprête à produire le blockbuster le plus cher de l'histoire du cinéma européen. Un budget de 170 millions d'euros est prévu pour ce film dont l'affiche sera partagée par Cara Delevingne, Dane DeHaan et Clive Owen. Mais le producteur-réalisateur craint de devoir tourner en Hongrie et non pas en France. La faute, selon lui, au système de crédit d'impôt français, comme il l'explique au micro de RTL.

"J'ai prévenu les autorités parce que j'aimerais vraiment le faire en France. Il y a un tout petit problème : les crédits d'impôt. En France, ils sont pour les films français de 20% et de 30% pour les étrangers. Mais je suis un film français en langue anglaise, donc j'ai droit à 0% en tant que film français. En tant que film étranger, j'ai droit à 0% car le producteur est français. Je suis dans un trou juridique", regrette le fondateur du studio EuropaCorp dans une interview à écouter en intégralité ce lundi 24 août dans RTL Soir (18 heures).

Je ne peux pas faire le film si je n'ai pas de crédit d'impôt

Luc Besson
Partager la citation

Luc Besson envisage donc d'aller "probablement en Hongrie" pour tourner le film qui obtiendrait là-bas un crédit d'impôt d'environ 35% à 40% et permettrait de boucler le budget. "Si on ne peut pas être considéré comme un studio américain normal et bénéficier des avantages comme les autres, on ne pourra pas tourner en France, ça c'est sûr", affirme-t-il.

À lire aussi
Valérian et Laureline, les héros de la bande dessinée culte bande dessinée
Festival d'Angoulême 2017 : expositions, dédicaces et les 50 ans de "Valérian"

Et d'ajouter : "Ça me met les boules. Je n'ai absolument pas envie d'aller tourner en Hongrie. J'ai envie de tourner dans mon pays avec les techniciens français. Il y a à peu près 1.000 emplois à pourvoir et je n'ai pas envie de les donner à l'étranger. Mais je ne peux pas faire le film si je n'ai pas de crédit d'impôt. C'est juste pas possible matériellement.

>
Luc Besson, invité de Marc-Olivier Fogiel Durée : |
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Luc Besson Cinéma Hongrie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7779484975
Luc Besson craint de devoir tourner "Valerian" en Hongrie s'il ne bénéficie pas de crédit d'impôt en France
Luc Besson craint de devoir tourner "Valerian" en Hongrie s'il ne bénéficie pas de crédit d'impôt en France
REPLAY / INVITÉ RTL - Le producteur-réalisateur français déplore le "trou juridique" qui empêche son prochain film de bénéficier de crédit d'impôt en France.
http://www.rtl.fr/culture/cine-series-jeux-video/luc-besson-craint-de-devoir-tourner-valerian-en-hongrie-s-il-ne-beneficie-pas-de-credit-d-impot-en-france-7779484975
2015-08-24 16:41:00
https://media.rtl.fr/cache/Syz5UsnFMJkJhz4PX8_mkw/330v220-2/online/image/2015/0824/7779485750_luc-besson-le-9-decembre-2013-en-allemagne-archives.jpg