La bibliothèque de Pierre Bergé va être dispersée à partir du vendredi 11 décembre à Drouot

REPLAY - Sa collection, l'une des plus belles au monde, compte plus de 1600 livres rares. Ils seront dispersés en sept ventes consécutives, jusqu'en 2017.

>
La bibliothèque de Pierre Bergé va être dispersée à partir du vendredi 11 décembre à Drouot Crédit Image : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP Crédit Média : Monique Younès

Une des plus belles collections de livres rares au monde va être dispersée à partir de vendredi 11 décembre à l'hôtel Drouot. C'est la collection de l'entrepreneur et mécène Pierre Bergé, ancien compagnon d'Yves Saint Laurent. Sa bibliothèque comporte 1600 livres rares, du XVe au XXe siècles. Des livres estimés entre 1000 euros et 2 millions d'euros. C'est seulement une partie qui est mise en vente. 187 lots exactement que nous pourrons observer en vrai, dans les vitrines de la salle de vente. D'autres lots seront dispersés en 2016 et 2017, et 7 ventes au total sont organisées. Et apparemment la première, celle de vendredi, vaut le déplacement.

Ce n'est pas tous les jours que l'on peut voir de si près Les Essais de Montaigne dans leur parchemin original du XVIe siècle. Un miracle de conservation. Pierre Bergé collectionne des livres rares depuis ses 18 ans. Il a acquis les exemplaires les plus précieux de chaque édition. Comme les témoins les plus parfaits de leur temps. Un des manuscrits les plus frappants est celui des Journées de Florbelle, de Sade. Une relique exceptionnelle, puisque Sade, interné à l'asile de Charenton, écrit entre 1803 et 1807 sur une dizaine de cahiers ce qui devait être son dernier grand roman érotique. La police, effarée par le contenu de l'ouvrage, le détruit intégralement, sauf un cahier qui a été sauvé des flammes par le secrétaire du préfet de police. Et il est là, à portée d'enchère, il est estimé à 400.000 euros, mais avec ces raretés, on ne sait jamais jusqu'où ça peut aller. Autre manuscrit très émouvant, celui de l'Éducation sentimentale de Flaubert, auteur fétiche de Pierre Bergé. "Je ne crois pas qu'il y ait un seul autre écrivain au monde qui puisse lui être comparé. Par l'immersion qu'il avait dans son métier. On voit davantage les ratures que ce qu'il reste, dans les manuscrits", explique le collectionneur.

Une infatigable course à la rareté

On estime la valeur d'un livre rare d'après un ensemble de critères. L'importance du texte, l'originalité de l'édition, l'authenticité de la reliure qui doit être de préférence de l'époque, la provenance de l'objet, le type d'impression, la dédicace, les annotations s'il y en a. Bref, tout ce qui fait qu'un livre, imprimé en série, va devenir unique. Quand Victor Hugo dédicace le premier exemplaire de sa pièce de théâtre Cromwell à son cher et tendre père et sachant que le père meurt quelques jours après, le livre n'a plus la même valeur qu'un exemplaire de Cromwell de la même année, aussi intact soit-il. C'est à cette course à la rareté que s'est livré infatigablement Pierre Bergé pendant un demi siècle.

"J'aime énormément Victor Hugo, pas seulement l'écrivain, l'homme politique, le révolté, l'exilé. Alors penser que ce livre, qui est pour moi majeur, ait transité dans les mains de Victor Hugo, c'est merveilleux. Il n'y a pas ici, dans ma bibliothèque, un livre que je n'aime pas."

La première partition du "Sacre du Printemps"

La bibliothèque de Pierre Bergé est son portrait chinois. Ses goûts ces dégoûts sont entièrement assumés. Si Pierre Bergé aime Louise Labé, Stendhal, Balzac, Céline, dont il possède un exemplaire du Voyage au bout de la nuit, dédicacé à Gide et annoté. S'il a une affection particulière pour Gide, Giono et Cocteau, et Maupassant, vous ne trouvez pas dans sa bibliothèque des ouvrages de Camus, de René Char ou de Malraux. Il n'a pas cherché à collectionner tous les chefs de la littérature comme font certains, mais des textes qu'il aiment principalement.

Sa bibliothèque est également
 musicale, avec notamment la première partition du Sacre du Printemps de Stravinsky, et c'est une bibliothèque artistique avec des dessins de Giacometti pour illustrer un livre de breton. On y trouve un carnet de croquis de Gauguin. De tous ces objets, le plus rare et précieux n'est plus à vendre. Ce n'est d'ailleurs pas tout à fait un livre puisqu'il s'agit du manuscrit de Nadja d'André Breton. Considéré comme l'un des actes de naissance du surréalisme, il était estimé à 3.500.000 euros. Pierre Bergé en a fait don à la bibliothèque nationale de France. de telles sorte qu'il n'a définitivement plus de prix. 

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780791815
La bibliothèque de Pierre Bergé va être dispersée à partir du vendredi 11 décembre à Drouot
La bibliothèque de Pierre Bergé va être dispersée à partir du vendredi 11 décembre à Drouot
REPLAY - Sa collection, l'une des plus belles au monde, compte plus de 1600 livres rares. Ils seront dispersés en sept ventes consécutives, jusqu'en 2017.
http://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/la-bibliotheque-de-pierre-berge-va-etre-dispersee-a-partir-du-vendredi-11-decembre-a-drouot-7780791815
2015-12-09 11:02:36
http://media.rtl.fr/cache/Gz2wQu9YTKjBsumlb40j1A/330v220-2/online/image/2015/1209/7780791842_pierre-berge-avait-bloque-l-acces-aux-archives-de-la-collection-ysl-a-l-equipe-de-bertrand-bonello-archives.jpg