Exposition : l'inspiration amoureuse de Fragonard au musée du Luxembourg

REPLAY - Les œuvres libertines et polissonnes du peintre français Jean-Honoré Fragonard sont actuellement au cœur d'une exposition au musée du Luxembourg à Paris.

>
Exposition : l'inspiration amoureuse de Fragonard au musée du Luxembourg Crédit Image : © Photo Rmn-Grand Palais (musée du Louvre) / Daniel Arnaudet Crédit Média : Monique Younès

Le sexe est à l'honneur dans les arts, plusieurs musées ont en effet choisi de le célébrer. Premier épisode ce mardi au musée du Luxembourg à Paris, avec une exposition consacrée à un artiste très aimé du public comme des historiens d'art : Jean-Honoré Fragonard. Un artiste amoureux que le musée du Luxembourg se propose de nous faire découvrir. On a souvent qualifié Fragonard de peintre de la frivolité, de la légèreté, jusqu'à oublier le grand peintre qu'il est avant tout, évidemment l'un des plus importants du 18e siècle.

Il a 20 ans quand il remporte en 1752, le grand prix de l'académie royale. C'est le siècle de Marivaux, de Laclos, de Diderot et de Casanova, le diable est amoureux et les liaisons souvent dangereuses. En peinture, le siècle commence avec les fêtes galantes de Watteau où notre Fragonard fera ses classes. C'est un siècle où l'on ne pense qu'à ça et Fragonard s'impose comme le grand penseur de la chose.

Des œuvres variées exposées

Vous percevrez l'immensité du talent de l'artiste par la variété des œuvres exposées au musée du Luxembourg. Tout est érotique chez lui : une laitière faisant tomber son pot au lait va immanquablement laisser entrevoir son jupon. Mais chez Fragonard, que ce soit dans les flirts ou dans les étreintes, même quand ses personnages semblent emportés par une libido incandescente, il y a toujours du sentiment. C'est vrai aussi dans les scènes mythologiques comme celle qui représente la princesse Psyché.

On a souvent dit que le tableau de Fragonard qui illustre au mieux la justesse des sentiments des personnages peints, c'est Le Verrou (voir l'iillustration de cet article). Ce tableau peint en 1777 est devenu très célèbre depuis son achat par le Louvre en 1974. Il est devenu l'emblème de l'amour au 18e siècle. Mais on sait peu de chose sur la vie sentimentale et galante, voire sexuelle de Frago, comme on l'appelle dans le milieu. En principe, contrairement à ce qu'on pourrait imaginer, il n'a eu que deux amours : la peinture et sa femme, Marie-Anne Gérard qu'il a épousé quand il avait 30 ans. ils sont restés ensemble toute leur vie. Il l'a peinte avec un regard très complice.

30 millions de dollars pour un tableau

Fragonard a eu très vite du succès, ses tableaux atteignant des prix élevés et sa cote ne s'est jamais effondrée. Jusqu'à l'année dernière quand une des figures de fantaisie s'est vendue 30 millions de dollars. Mais si le peintre a eu tant de succès, s'il nous est si familier, c'est peut-être grâce à cette pointe d'humour qu'il a su mettre dans les scènes les plus scabreuses. C'est paradoxalement cette distance qui le rend accessible : il établit avec le public une complicité qui décourage toute indignation, c'est ce qu'on retrouvera un siècle plus tard chez Toulouse Lautrec et un siècle encore plus tard, chez Fellini.

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7779806809
Exposition : l'inspiration amoureuse de Fragonard au musée du Luxembourg
Exposition : l'inspiration amoureuse de Fragonard au musée du Luxembourg
REPLAY - Les œuvres libertines et polissonnes du peintre français Jean-Honoré Fragonard sont actuellement au cœur d'une exposition au musée du Luxembourg à Paris.
http://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/exposition-l-inspiration-amoureuse-de-fragonard-au-musee-du-luxembourg-7779806809
2015-09-22 09:22:00
http://media.rtl.fr/cache/MVwq6L8Tjs_CHptHUJ_G3w/330v220-2/online/image/2015/0922/7779806989_le-verrou-est-le-tableau-de-fragonard-qui-illustre-l-affiche-de-l-exposition.jpg