Reims : un enfant de 3 ans décède, battu par son beau-père

Un garçon de 3 ans est décédé à Reims le 26 novembre. Sa mère et son compagnon ont été placés en détention provisoire deux jours plus tard, l'enfant ayant été victime de violences répétées.

Un véhicule de la police nationale (illustration)
Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
Un véhicule de la police nationale (illustration)

Le 26 novembre dernier, un enfant de trois ans est décédé à son arrivée au CHU de Reims. La mère de l'enfant avait appelé les pompiers afin de les alerter que son fils avait perdu connaissance. À leur arrivée, les secours avaient découvert l'enfant dans un état préoccupant, des hématomes partout sur le corps. Peu de temps après le décès, la mère de famille ainsi que son compagnon avait été placés en garde à vue. Le 28 novembre, sur requête du parquet, ils ont été placés en détention provisoire, après ouverture d'une enquête pour "meurtre aggravé, violences habituelles sur mineur de moins de 15 ans, non dénonciation de mauvais traitement, et non-assistance à personne en danger".

Les recherches menées par les policiers de la Sûreté départementale de la Marne ont conduit à plusieurs témoignages de voisins, et aux aveux des deux prévenus. "Un certain nombre de voisins ont fait état de cris ou de coups sourds entendus depuis plusieurs jours ou plusieurs semaines, soit de la part de l'enfant, soit de la part du compagnon", a déclaré à LCI le procureur de la République de Reims. L'autopsie de l'enfant, réalisée dimanche 27 novembre, a confirmé un décès consécutif à une rupture de la rate et du pancréas, "liée à des coups portés au niveau de l'abdomen"

Frappé car il ne voulait pas faire son lit

Devant les policiers, la mère de l'enfant, âgée de 19 ans, a tenté d'expliquer dans un premier temps qu'elle n'était en rien responsable. "Elle a mis en cause son compagnon pour un épisode de violence avec des coups portés à la tête et dans le dos au motif que le petit ne voulait pas faire son lit", a déclaré à LCI le procureur. Elle a par ailleurs expliqué que le jour de son décès, son fils était tombé de son lit, et n'avait pas voulu manger. Cependant, lors de sa seconde audition, la jeune femme a reconnu avoir menti. Et a expliqué aux enquêteurs que son compagnon avait frappé son enfant à de multiples reprises, depuis plusieurs semaines. Elle a également affirmé que l'homme avait brisé le nez du garçon, mais qu'elle même n'avait jamais subi de violences de sa part. 

Le jeune homme de 24 ans est connu des services de police. Entre 2013 et 2016 il a été incarcéré pour faits de violences sur mineurs. Une information judiciaire pour homicide involontaire sur mineur a été ouverte. Il encourt la prison à perpétuité.

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786030136
Reims : un enfant de 3 ans décède, battu par son beau-père
Reims : un enfant de 3 ans décède, battu par son beau-père
Un garçon de 3 ans est décédé à Reims le 26 novembre. Sa mère et son compagnon ont été placés en détention provisoire deux jours plus tard, l'enfant ayant été victime de violences répétées.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/reims-un-enfant-de-3-ans-decede-battu-par-son-beau-pere-7786030136
2016-11-29 04:45:00
http://media.rtl.fr/cache/Q9ZzJ8DIQNoV2BuFS0w0pQ/330v220-2/online/image/2016/0922/7784949242_la-police-est-intervenue-illustration.jpg