Le président iranien à Paris : pas de repas à l'Élysée

REPLAY / INFO RTL - Le président iranien sera à Paris la semaine prochaine. Preuve de la difficulté d'organiser une visite diplomatique : Iraniens et Français n'ont pas réussi à s'entendre sur le menu.

>
INFO RTL - Le président iranien à Paris : pas de repas à l'Élysée Crédit Média : Rémi Sulmont Télécharger

Sauf miracle, François Hollande et Hassan Rohani ne déjeuneront pas ensemble à l’Elysée. Ils ne dîneront pas non plus. "Un repas était envisagé mais il a capoté", nous ont indiqué plusieurs interlocuteurs dans les milieux d’affaires français et iraniens. "Une belle occasion manquée", disent-il. En fait l’Iran a demandé, comme très souvent, un menu halal et la suppression des bouteilles d’alcool à table. La France refuse de déroger aux traditions républicaines des repas officiels. Le vin de la discorde a déjà provoqué dans le passé des tempêtes diplomatiques. L'Élysée, embarrassé, tente d'étouffer toute polémique pour ne pas gâcher cette visite censée matérialiser la relance de la relation entre l’Iran et la France.

Pas de repas au vin rouge

"L’idée d’un petit-déjeuner a ensuite été avancée par l'Élysée", nous assure une source très impliquée dans cette visite. "Trop cheap" pour le président Rohani, ont répondu les Iraniens. Il n’y aura donc pas de repas au vin rouge, mais un tapis rouge à l’Elysée pour finalement une séance de deux heures d’entretien (si tout cela ne change pas d'ici là) - le 17 novembre avec le président Hollande. On parlera de la Syrie et de terrorisme notamment.

Le président iranien devrait également voir des chefs d'entreprises français. Une vingtaine et des gros. PSA, EADS, Accor, Total, Orange, Vinci ont notamment été invités par le président du Medef, Pierre Gattaz, à rencontrer Hassan Rohani. Emmanuel Macron a également été convié d'après le programme qui n’est pas encore finalisé. Parlons clair : si l’Iran a fini par signer un accord sur le nucléaire, c’est principalement parce que le pays ne pouvait plus résister aux sanctions des Occidentaux. La situation économique est trop catastrophique.

L'Iran a fini par signer un accord sur le nucléaire car il ne pouvait plus résister aux sanctions occidentales

Rémi Sulmont

Le président iranien a désormais besoin de montrer que la réconciliation avec l’Occident va se traduire par du concret pour ses électeurs Iraniens. Or la levée de l’embargo prendra des mois. Rohani compte donc sur les industriels qui veulent faire des affaires en Iran pour faire pression sur les États pour la levée des sanctions, comme l’explique Bertrand Delais, auteur de L'étrange Monsieur Rohani.

"Il a besoin d'entreprises car on estime que pour re-moderniser la société iranienne aujourd'hui, il manque 200 milliards. Il faut que ces entreprises privées les mettent sur la table, ce qu'elles ne peuvent pas faire aujourd'hui car l'accord sur le nucléaire n'a pas permis la levée de l'embargo", explique-t-il.

Le business comme facteur de réconciliation

En fait le business qui va accélérer la réconciliation entre l’Iran et l'Occident. La France a besoin de l’Iran, et vice-versa. PSA a besoin de se réimplanter en Iran. L’Iran c’était son deuxième marché après la France. Plus d’un Iranien sur quatre conduit une Peugeot. Ou conduisait, car Peugeot a quitté l’Iran pour respecter le régime des sanctions. Les Iraniens n’ont pas pardonné à PSA la brutalité de ce départ, et à la France son intransigeance sur le dossier nucléaire. Il n’est pas encore exclu que l’accord tant attendu entre PSA et l’Iran soit conclu la semaine prochaine.

PSA, en ce moment, essaye d’arracher sur son centre du design de Saclay une visite d’un ministre iranien. Pas du président Rohani lui-même, qui ne quittera quasiment pas son grand hôtel où il pourra recevoir tous les Français qu'il veut. Où il pourra, à l'abri des polémiques, remplacer l’alcool et les bouteilles déviantes par des bouteilles d’Évian.

La rédaction vous recommande
LoïcFarge42
par Journaliste RTL
Suivez Loïc Farge sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7780432219
Le président iranien à Paris : pas de repas à l'Élysée
Le président iranien à Paris : pas de repas à l'Élysée
REPLAY / INFO RTL - Le président iranien sera à Paris la semaine prochaine. Preuve de la difficulté d'organiser une visite diplomatique : Iraniens et Français n'ont pas réussi à s'entendre sur le menu.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/le-president-iranien-a-paris-pas-de-repas-a-l-elysee-7780432219
2015-11-09 11:01:00
http://media.rtl.fr/cache/uLtxg7hkSstIEQPtg7JwjA/330v220-2/online/image/2015/0827/7779520139_remi-sulmont.jpg