Éthylotest antidémarrage : faut-il le rendre obligatoire ?

INVITÉS RTL - Jehanne Collard, avocate spécialisée dans le droit des victimes et Rémy Josseaume, avocat spécialiste du droit routier, débattent de cette question.

Un éthylotest (illustration) >
Éthylotest antidémarrage : faut-il le rendre obligatoire ? Crédit Image : AFP | Crédits Média : RTLnet | Durée : | Date :
1/

C'est à partir du jeudi 1er décembre que débute l'expérimentation de l'éthylotest antidémarrage dans la Drôme, le Nord et la Marne. Le dispositif va permettre aux préfectures de conditionner la restitution d'un permis de conduire, suspendu ou annulé pour alcoolémie, par l'installation de ce fameux éthylotest qui empêche le véhicule de démarrer lorsque son conducteur est en état d'ébriété. 

Plutôt favorable à ce dispositif, l'avocate spécialisée dans le droit des victimes, Jehanne Collard, confie toutefois son sentiment partagé : "Je pense que ça peut sauver des vies mais en même temps, il y a un tel rejet des mesures de sécurité routière en France que j'ai un peu peur que si l'on rajoute quelque chose, on fasse tout exploser. Il faudrait le généraliser mais uniquement pour les conducteurs récidivistes", tranche l'avocate.

Rémy Josseaume, avocat spécialiste du droit routier, n'est pas forcément opposé au dispositif mais rejette la façon dont il est mis en place : "Je m'y oppose parce qu'encore une fois, c'est une mesure qui est décidée sans l'intervention du pouvoir judiciaire. C'est l'administration qui va l'imposer alors que cette mesure devrait être uniquement prononcée par un juge", estime-t-il. "C'est le principe d'un état de droit où l'autorité judiciaire, après un débat contradictoire, prend une décision", martèle Rémy Josseaume. 

Cette mesure sera rejetée par l'ensemble des usagers de la route

Rémy Josseaume, avocat

"Il y a des gens qui crèvent sur nos routes, il faut arrêter et il faut bien qu'on trouve une solution", s'agace Jehanne Collard. Elle insiste sur le fait qu'il ne sera pas imposé : "Si un multirécidiviste s'est soigné de son alcoolémie, il n'aura pas peur de l'éthylotest pour reconduire. En revanche, s'il refuse, c'est qu'il sait qu'il va continuer de picoler et donc de tuer des gens. Il y a une logique", assure-t-elle.

Si Rémy Josseaume entend ces arguments, il regrette que les mesures de la sécurité routière ne soit que "punitives, sans concertation". "Cette mesure sera rejetée par l'ensemble des usagers de la route", prévient l'avocat spécialiste en droit routier. Car, selon lui, si le texte ne prévoit pas une appréciation entre un multirécidiviste et une personne contrôlée et condamnée une seule fois, il craint qu'il y ait des disparités selon les régions.

La rédaction vous recommande
par Yves CalviJournaliste RTL
Suivez Yves Calvi sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786066400
Éthylotest antidémarrage : faut-il le rendre obligatoire ?
Éthylotest antidémarrage : faut-il le rendre obligatoire ?
INVITÉS RTL - Jehanne Collard, avocate spécialisée dans le droit des victimes et Rémy Josseaume, avocat spécialiste du droit routier, débattent de cette question.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/ethylotest-electronique-faut-il-le-rendre-obligatoire-7786066400
2016-12-01 10:54:00
http://media.rtl.fr/cache/oQ3mS1EB1fumPklNA1etYQ/330v220-2/online/image/2013/1231/7768427533_un-ethylotest-illustration.jpg